Laos

Une courte pause à Vientiane

8 janvier 2016

Depuis déjà plus de 10 jours au Laos, nous nous étions habitués au rythme des locaux en prenant un bus de nuit à Thakhek vers 21h dans le but d’arriver au petit matin à Vientiane (voir les infos pratiques en fin d’article). Malheureusement pour nous, c’est certainement le seul bus laotien du pays qui est arrivé en avance ! Roooo. Bilan : nous avons dû zoner dans la ville en finissant notre nuit dans un petit parc en face du Mékong avant de pouvoir dénicher notre Guest House (voir les adresses en bas de page). Pour une capitale, nous étions très étonnés du calme nocturne qui y régnait mais ce fut encore plus flagrant pendant la journée. Vientiane est certainement la capitale la plus paisible que nous ayons pu croiser. Il y a un grand nombre de temples, des petits restaurants pour les expats, des boulangeries, des grosses voitures et surtout beaucoup de sérénité.

 

Fêter Noël au Laos : check !

noel pizza vientiane laos

Nous ne sommes restés que 2 jours à Vientiane car l’unique but de notre venue consistait à faire les visas thaïlandais des filles mais aussi et surtout à fêter dignement Noël à Vientiane dans un petit restaurant sympathique pour ravir nos papilles.

Greg avait cru comprendre qu’au Laos, on boycottait Noël mais en fait point du tout. Il y avait des guirlandes qui illuminaient les rues, des petits et grands sapins (faux par contre, on est au Laos tout de même, faut pas déconner) et des petits bonnets de Noël à acheter dans les boutiques. On avait presque tout pour y croire mais il manquait le froid, la neige et surtout notre famille et nos amis… Donc pour se consoler, on a choisi de fêter ça dignement !

C’est ainsi que le soir même du réveillon, nous avons fait la connaissance des “Drôles” (Guillaume et Laurie), un couple de Français faisant le tour du monde avec qui nous avons décidé de partager notre soirée. Au menu : pizza de Noël au feu de bois et sa pâte croustillante, le tout arrosé d’une bonne bouteille de Pastis pour les hommes et Camille et de quelques verres de vin pour le reste des demoiselles. Après avoir bouffé que des nouilles et du riz depuis 3 mois, je peux vous dire que c’était jour de fête ! On n’aurait jamais cru qu’un jour la pizza puisse dépasser le foie gras mais nous devons l’avouer, ce soir là, les pizzas de “Via Via” nous ont envoyé des étoiles plein les yeux… et ce fromage coulant….aaaaahhh Une des meilleures pizzas selon Greg ! Et pourtant, il en a dévoré quelques unes depuis sa tendre enfance ! Courrez-y, c’est un délice !



“Via Via Restaurant” : rue Néokoummane. Comptez environ 70000 kips la pizza et négociez le Pastis en prime à 100000 la bouteille.

 

Nos bons plans de Vientiane ?

Pour les amateurs de sirop d’anis alcoolisé, la nuit fut longue et le réveil compliqué… Forcément, le lendemain, le côté culturel de Vientiane nous est un peu passé sous le nez. Pour une ville de temples c’est un peu dommage mais bon ce sont des choses qui arrivent. En allant chercher une glace (de lendemain de soirée), nous avons fait la connaissance de Marc un expat qui a pas mal bougé dans le monde. Il était là pour aider le business de son pote et il connaissait donc bien la ville. Après avoir papoté quelques temps avec lui et “marchoté” dans Vientiane, voici les petits bons plans que l’on a pu repérer :

 

La rue Nokèokoummane, une rue où il fait bon vivre !

C’est simple, à Vientiane on a passé pas mal de temps dans cette rue car comme de par hasard tout ce que l’on désirait se trouvait dans la rue Nokèommanne. Pourquoi aller plus loin quand on a tout à porté de main, on vous le demande ?

 

Un petit croissant à la boulangerie “Le Banneton” :

croissant banneton vientiane

On nous en avait parlé depuis le plateau des Bolovens, “vous verrez à Vientiane, il y a une boulangerie super bonne qui s’appelle Banneton“. Ça nous trottait dans la tête depuis un bon bout de temps alors le lendemain de Noël, on s’est accordé un petite cadeau : entrer dans le Banneton et repartir avec un croissant pour Greg et un pain aux raisins pour moi (vous connaissez mes penchants pour cette viennoiserie…). Comme d’habitude, j’ai mis 3h à choisir entre les tartelettes à la myrtille, les pains aux pommes et à la crème, les roulés à je ne sais quoi… Bah oui, il ne fallait pas se louper car ce n’est pas demain la veille qu’on va pouvoir en manger d’autres. Bilan : même si on en a mangé des meilleurs en France, c’est certainement la meilleure boulangerie du Laos et ça a le mérite de vous faire saliver rien qu’en les regardant…



“Le Banneton” : Rue Noèkoummane vers la partie plus proche du Mékong.
9000 kips le croissant, 13000 kips le pain aux raisins etc… Ils font même des brunchs.

3 plats pour 15000 kips au “Terng Kong” :

Dès notre arrivée, nous n’avions pas envie de bouger nos popotins alors on a déjeuné juste à côté de notre Guest House. Pour 15000 kips on peut choisir 3 plats parmi 6 plats proposés, le tout avec une bonne dose de riz. C’est le plan PCB : “Pas Cher et Bon” ! Le lieu est sympa avec des petits Polaroïds accrochés aux murs et à l’étage il y a même une terrasse un peu “lounge” que nous avons pu apercevoir d’en bas.



“Tern Kong” : rue Noèkoummane. La formule à 15000 kips avec le riz est proposée de 10h à 14h.

“Oli icecream”, une glace avec des saveurs laotiennes :

Juste après avoir déposé nos sacs, on a avait repéré de loin ce glacier. La dernière glace que nous avions mangé remontait à Hanoi au Vietnam alors on ne s’est pas retenu longtemps. C’est là que nous avons fait la connaissance de Marc, un expat du nord du Laos qui avait déjà vécu à Cuba entre autre. Il était là pour aider son pote Olivier, qui tient le glacier. Il parait qu‘il a fait l’École “Le Nôtre” et qu’il s’est installé ici depuis pour faire des glaces. Il s’amuse même à créer des goûts étranges comme “durian”, “pandanus”, “beerLao” etc… Nous sommes restés sur les goûts “yaourt” et “mangue” et franchement on s’en serait bien pris deux autres. Le plus : leur cornet fait maison devant vous…



“Oli icecream” : à l’angle de la rue Setthathirath et de la rue Nokèokoummane.
10000 kips la boule.

Passer des heures dans le “Monument books” :

Puisque c’était Noël, Greg voulait me faire un petit cadeau et il avait jeté son dévolu sur un livre. Mais comme il n’était pas certain du titre, nous y sommes allés ensemble et franchement il y a pas mal de choix de livres aussi bien en anglais qu’en français ! Pour les expats c’est bien pratique ! Ce n’est pas si cher que ça car les livres sont neufs. Il y a même des magazines ! Nous somme restés pas mal de temps à lire les 4ème de couverture ne sachant que prendre.

 

 

Faire un tour dans le Marché Nocturne

Le premier soir, après avoir fait une journée de boulot, il nous fallait une petite récompense ! En se dirigeant vers le Mékong, on tombe sur le Marché Nocturne de Vientiane. L’ambiance y est très sympa car ça donne un autre visage à cette ville tranquille. Il y a tout plein de stands de nourritures, notemment des Kebabs ! Greg n’a pas pu résister une seconde et il est vrai qu’ils sont délicieux.

Avec nos kebabs en main et de la mayo plein la bouche on a fait un tour entre les stands de bijoux, d’habits etc… Tout ne donne pas envie mais il y a des petites perles à ne pas louper. Et surtout, Greg a pu dégoter du e-liquide à Vientiane pour sa cigarette électronique (e-cigarette). Pour les “voyageurs en manque”, ça peut servir !



Marché nocturne face au Mékong : tous les soirs aux abords du Mékong.
Kébabs : 10000 kips le petit, 15000 le grand.

 

 

Une piscine gratuite à Vientiane

Comme nous voulions être sûrs d’avoir une Guest House le jour de Noël, nous avions réservé à l’avance la 2ème nuit à Vientiane à la “Dream Home Hostel 1”. Le point intéressant de cette guest house reste l’accès gratuit à la piscine, située dans une petite ruelle un peu cachée. Nous étions tout fous à l’idée de plonger dans une piscine le jour de Noël. Bon elle est un poil fraiche et à l’heure où nous y étions, le soleil était caché par un immeuble. Un conseil, mieux vaut y aller le matin.
Pour info : personne ne nous a demandé quoique ce soit à l’entrée, donc je pense que l’on peut y aller sans faire partie de la Guest House. C’est bon à savoir !



Piscine “gratuite” : lorsque vous avez le “Dream Home Hostel 1” derrière vous, allez à droite et tournez dans la première petite rue à gauche juste avant le “golf mini Mart”. La piscine se trouvera sur la gauche, juste après le resto Namaste India.

 

Manger pas cher à Vientiane

Marc nous avait parlé de deux endroits pas chers pour manger à Vientiane alors on a décidé de lui faire confiance et d’aller les tester dans la foulée.

Une rue de bouis-bouis :

Dans la rue François Ngin, il y a plusieurs restaurants/bouis-bouis qui proposent des plats à 15000 kips. Nous en avons choisi un au pif et nous n’étions pas déçus. On comprend pourquoi il y avait pas mal de monde.

Un sandwich pour la route :

Pour le lendemain de soirée de Greg, il lui fallait du gras et du copieux donc un sandwich serait parfait. Marc avait omis de nous donner le nom et l’adresse de cette endroit. On savait juste que dans la zone il y avait de bons sandwichs pas chers. On a sorti notre “radar-sandwich” et nous avons pas mal tourné pour les trouver mais finalement, on a fini par les dévorer comme il se doit. Et on l’avoue… ça passe bien et c’est pas cher !



“Sinthana Baguette Sandwich” : sur la gauche rue Chou Anou, en face du Libanais. Sandwich garnis entre 8000 et 12000 kips

 

 

Enfin un bon café au “Trio Coffee”

Niveau café… le café lao n’arrive pas du tout à la cheville du café vietnamien. Vu que ça nous manque pas mal, on réitère à chaque fois mais on se fait souvent avoir… En tant qu’expat, Marc a le même problème alors il nous a rencardé vers un endroit qui fait du bon café : “Le Trio Coffee“. Il est aussi tenu par un Français qui fait lui-même son propre café et apparement il serait même meilleur que ce qu’on peut trouver en France, c’est dire ! Nous ne pouvons pas donner notre expérience car à 10000 kips le “mini-expresso”, nous n’avons fait que passer devant par curiosité (et masochisme). Il est vrai que l’odeur du café nous chatouillait les narines mais le porte-monnaie un peu moins. Par contre pour un “craquage”, vu les dires de Marc, allez-y car ça doit valoir le coup !



“Le Trio coffee” : rue Setthathirath. 10000 kips l’expresso.

Après cette très courte pause gastronomiquement reposante dans la capitale du Laos, nous repartons sur la route vers Vang Vieng. Il parait que c’est la fête là-bas et qu’il faut y faire un tour si on est dans les parages. Même si nous sommes un peu sceptiques, les filles nous donnent le “la” et monte dans le bus pour nous y rendre !

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

Arriver à Vientiane depuis Thakhek : 
Vous avez des bus locaux toutes les heures dès 5h30 du matin jusqu’à 00h qui partent pour Vientiane.
Allez directement à la station de bus pour obtenir vos billets (c’est moins cher).
Prix du bus : 60000 kips par personne.
Durée : entre 7 et 10h. Dans notre cas, ils n’ont mis que 6h30.

Bus local depuis les gares de Vientiane pour se rendre dans le centre : 
Aux gares, il y a plein de tuk-tuk qui vous demandent facile 20000 kips par personne pour vous rendre dans le centre ville de Vientiane. Mais il y a une alternative à ce trafic de tuk-tuk : normalement il y a un bus local qui vous emmène dans le centre pour 5000 kips par personne depuis la Gare du Nord (située à 7km du centre) ou 3000 kips depuis la gare du sud. Bon par contre, on ne les a pas trouvé alors on vous laisse le soin de faire le détective !

Niny Backpacker Guest House (notre Guest House de Vientiane) :
Nous avons choisi un peu cette Guest House au pif dans la rue des Backpackers car elles sont toutes au même prix. Mais nous en sommes très contents car le personnel est vraiment sympa et tout est très propre. Ce sont des dortoirs de 4 à 16 personnes.
40000 kips par personne avec petit déjeuner inclus (œuf, toast, banane, café) et free wifi. Vous pouvez donner votre lessive pour 8000 kips/kg.
Rue Nokèokoummane.


Ça risque de vous plaire aussi !

4 Commentaires

  • Répondre Olivier Goupillon 8 janvier 2016 à 15 h 17 min

    Faut pas publier des photos de croissants comme ça … C’est mon péché mignon , surtout quand ils sont bien croustillants et tièdes … Et accessoirement trempés dans du Nesquik . MIAM !!! ( oui , je suis resté un grand enfant … )

    • Répondre Les Bloup Trotters 2 février 2016 à 10 h 08 min

      Mais ça ne va pas de détailler un moment du petit déjeuner comme ça alors que nous en sommes privés la plupart du temps ici .. Aaaagrggg Héhé Non mais !

  • Répondre Sam 9 mars 2016 à 22 h 51 min

    Bonjour,

    Je serais bientôt au Laos à Vientiane et j’aurais aimé savoir où vous avez trouvé le liquide de clope électronique et combien vous l’avez payé. Étant presque en rade… Merci beaucoup, votre blog est super….

    • Répondre Les Bloup Trotters 11 mars 2016 à 2 h 22 min

      Bonjour Sam,

      Merci pour le compliment ;-)

      J’ai trouvé du liquide au marché de nuit de Vientiane ! En général ils ont qu’une marque : Liqua.
      C’est une marque italienne qui se vend aussi en France. De mémoire le flacon je lai négocié à 20,000 kips…
      A bientôt

    Laisser une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Partager cet article avec un ami