Laos

Muang Ngoi : un aperçu du Nord du Laos

14 janvier 2016
village muang ngoi laos

Depuis le début du Laos, nous avons fait pas mal nos feignants niveau écriture et il nous fallait rattraper tout ça. Du coup, nous avons décidé de quitter les filles pendant 3 jours afin de nous mettre à jour et de les retrouver par la suite pour fêter dignement le jour de l’an.

Nous souhaitions voir un peu du Nord du Laos et nous avions plusieurs possibilités d’itinéraires mais vu le peu de temps que nous avions, nous avons opté pour le village de Muang Ngoi : un village d’une seule rue, accessible QUE par bateau sur la Nam Ou. C’était tout pile ce que nous souhaitions : du calme et prendre le temps de surprendre le temps.

 

Par contre, il faut penser à prendre de l’argent sur soi car il n’y a aucun ATM à l’horizon. Nous ne l’avons pas fait et du coup Greg n’a pas eu droit à toutes ses bières ! Zut !

 

 

Se rendre à Muang Ngoi : une petite épopée

Atterrir à Muang Ngoi ne se fait pas en un claquement de doigts, il faut passer par plusieurs étapes (les détails en bas de l’article). Mais au moins, ça a le mérite de lui donner un charme supplémentaire.

 

“Nong Khiaw” : le petit village d’où partent les bateaux pour Muang Ngoi.

boat station nong khiaw
Pour l’étape n°1, nous sommes partis de Luang Prabang en minibus serrés comme des sardines pour 5h de tape-cul jusqu’à Nong Khiaw. Il faut faire attention aux horaires car ici on n’est pas à Paris, il n’y a pas 36000 bus. Si t’en loupes un et bien le prochain sera demain ! (voir les horaires en fin d’article).

Au départ, nous devions rester une nuit sur Nong Khiaw puis deux nuits sur Muang Ngoi mais après réflexion, nous avons préféré nous poser au même endroit pendant 3 jours pour arrêter de faire et défaire nos sacs sans arrêt.
Du coup, nous n’avons pas vu grand chose de Nong Khiaw à part 1,5km à pied (l’étape n°2)! Juste le temps de rejoindre l’embarcadère depuis la gare avec nos sacs à dos. Ce n’est pas très grand mais une chose est sûre les Laotiens prennent le temps de vivre ici.

femme porteuse laos
Enfin surtout les hommes… Au niveau de l’embarcadère, les femmes portent 3 cartons à la fois pour les descendre jusqu’aux barques pendant que les hommes papotent sur leur banc en les regardant.



Si vous restez quelques temps à Nong Khiaw, il parait qu’il y a un joli point de vue à voir en montant sur une montagne. Nous ne l’avons pas fait mais on nous en dit que du bien !

 

Un petit bateau sur la Nam Ou pour se rendre à Muang Ngoi

bateau muang ngoi
L’étape n°3 commence à partir du moment où l’on met un pied dans le bateau en direction de Muang Ngoi. Un bateau ? Que dis-je : plutôt une longue barque à moteur avec 20 personnes à bord. Encore une fois, nous sommes un peu serrés (surtout pour les jambes de Greg) mais la traversée ne dure qu’une heure. Plus personne ne parle comme si chacun était occupé à penser à des milliers de choses. En tout cas, c’était notre cas, nous étions perdu dans nos pensées en entendant le bruit du moteur et en regardant les trainées d’eau sur la Nam Ou. On fait le vide en regardant les paysages défiler devant nos yeux, et ça fait du bien…

fleuve nam ou laos

Pensez à garder votre appareil photo pas très loin de vous pour immortaliser les paysages.



Pensez à garder votre appareil près de vous car les paysages sur la Nam Ou sont magnifiques.

 

 

Muang Ngoi : un village tranquille au milieu de nulle part

rue muang ngoi laos
À peine nous apercevons les petits bungalow de Muang Ngoi que nous le savons : ça va nous plaire !

Muang Ngoi est un village paisible perdu au milieu de la nature. Il est entouré de montagnes et longé par la Nam Ou. Puisque nous sommes plus au Nord du Laos, il y fait un peu frais et le soir, les polaires sont les bienvenues. Difficile de s’y perdre car en réalité le village ne fait qu’une rue. Parfait c’est ce qu’il nous fallait. Pratique pour chercher une Guest House, on se met à toquer à toutes les portes avec vue sur la Nam Ou. On fini par abandonner l’idée car tout est complet, il semblerait que malgré le calme ambiant et la petitesse du village, Muang Ngoi ait beaucoup la côte (amis voyageurs, il faut vite s’y rendre car ça risque de changer bientôt). Tant pis pour nous, nous n’aurons pas de vue sur la rivière, on se tourne de l’autre côté de la rue.

 

Alone Mai Guest House et son petit jardin

greg dort hamac

Nous avons fini par atterrir par hasard chez “Alone Mai Guest House” que l’on vous conseille vivement. Ce sont des petits bungalows en bois, en mode ranch, pas si petit que ça d’ailleurs construits au milieu d’un grand jardin tout vert rempli de végétation. Comme quoi, pas besoin de la Nam Ou pour être heureux ! À peine arrivés, Greg a déjà squatté le hamac, et il ne quittera plus pendant presque 3 jours ! Le matin, on se lève avec le son de la nature : la petite rivière, les poules, les chiens et les animaux non identifiés. Du beau monde quoi !

La journée, on travaille un peu et le soir on a juste à faire quelques mètres dans la rue de Muang Ngoi pour aller manger un bout. C’est ça la vie non ? Attention, puisque Muang Ngoi est un peu paumé, la wifi n’est parfois pas au rendez-vous mais c’est aussi le cas pour l’électricité et l’eau (nous n’avons pas pu nous laver pendant 2 jours. C’est ça la campagne ! :)).
L’avant dernier soir, nous faisons la connaissance de Alain, un Nantais à la retraite qui prend le temps de voyager à son rythme. Et il a bien raison. Il nous raconte quelques anecdotes de ses anciens voyages. Ce fut une belle rencontre.



“Alone Mai Guest House” : 50000 kips la nuit.

 

Un buffet à volonté pour le petit déjeuner

breakfast muang ngoi
Impossible de louper la pancarte, elle vous saute au yeux dès votre arrivée à Muang Ngoi. Même si nous étions ric-rac au niveau de l’argent, rien à secouer, dès le lendemain nous avons fait une orgie de petit déjeuner. Du sucré, du salé, des gaufres, des cakes, des fruits et d’autre surprises qui vous attendent… On ne savait plus où donner de la tête.
C’est sûr, niveau quantité il y a de quoi faire mais par contre ce ne sont pas les mets les plus raffinés qu’ils soient. Mais ça fait tout de même plaisir ! Bilan, on a passé la journée à digérer :)



Restaurant tout de suite à droite en arrivant en haut des marches de l’embarcadère. Vous ne pouvez pas le louper. 30000 kips le buffet petit-déjeuner entre 7h30 et 10h30. Ambiance cool et musique posée le soir. Happy Hour le soir un cocktail payé, le même gratuit.

 

“La Vita” : notre restaurant préféré

Le soir, les restaurants de la rue de Muang Ngoi s’illuminent de petites lanternes et les touristes sortent de nulle part. Ils ont dû passer leur journée sur des hamacs à glandouiller.
Nous avons testé quelques restaurants à Muang Ngoi mais c’est au restaurant “La Vita” que nous avons le mieux mangé. La petite patronne est toute mignonne et les plats savoureux. Bon par contre il faut être patient car les plats mettent du temps à arriver. On est toujours au Laos : ici on prend son temps. Pas grave, on était allongé sur des petits coussins avec la lumière des lanternes qui nous entourait. Tranquille pépère.



Restaurant “Vita”, vers le fond du village, en face du restaurant indien.

 

 

Un rendez-vous avec le coucher de soleil

coucher soeil muang ngoi

Ici aussi, le soleil a choisi de se coucher sur l’eau, en laissant une trainée de lumière sur la Nam Ou. En retard, nous nous sommes précipités pour le voir en descendant un chemin boueux. Même si après 4 mois de voyage, c’est loin d’être le premier coucher de soleil que nous ayons vu, avec les montagnes en fond et la Nam Ou en premier plan, on doit dire qu’il n’est pas mal du tout.
Bon par contre, en réalité, on n’est pas obligé de s’embourber dans la boue pour le contempler… En repartant de Muang Ngoi, nous avons pris un café sur la terrasse du restaurant “Lattanavongsa” qui surplombe l’embarcadère et on s’est rendu compte qu’il avait une vue privilégiée sur le coucher de soleil. Franchement, on vous conseille de regarder le coucher de soleil de là-haut en sirotant un cocktail, ça doit valoir le coup !



Restaurant Lattanavongsa : il surplombe l’embarcadère. Lorsque vous arrivez d’en bas des marches, il se trouve sur la gauche.

 

 

À la recherche du village de Huay Xen

village huay xen laos

À Muang Ngoi, à part se reposer on peut aussi se rendre à pied dans les petits villages environnants accessibles que par des petits chemins. Il y a trois villages en tout que l’on peut visiter : Ban Na (le plus proche), Huay Bo (le plus grand) et Huay Xen (le plus éloigné). On peut faire la boucle et visiter les 3 en une journée ou alors passer la nuit dans un homestay (à 10000 kips par personne) de l’un des villages pour y voir comment ils vivent.

Comme nous étions KO et que Greg n’était pas au top, nous avons préféré nous rendre à un seul village et profiter d’une petite balade d’une demi-journée, puis de rentrer à Muang Ngoi. Nous avons choisi le village de Huay Xen (ou Huay Sean) car c’était le plus éloigné et on s’attendait donc à ce qu’il y ait moins de touristes (ce qui est le cas).

riziere nord laos

Le chemin pour s’y rendre est magnifique avec des montagnes aux alentours et des rizières en terrasse dans la vallée. Ça fait du bien de nous décrasser un peu et de nous retrouver dans la nature rien que tous les deux. À un moment donné, il faut tourner à gauche en suivant la pancarte de Huay Xen et longer la petite rivière avant d’arriver enfin au village. Il n’est pas très grand, il ne doit y avoir que 100 habitants au plus ici. Même si c’est sympa de parcourir ce petit village nous ne nous sentons pas à l’aise car on a le sentiment de visiter un “zoo” ou quelque chose dans le genre. Ça doit être étrange pour eux de voir des personnes qui viennent les regarder et prendre des photos de leur vie.

Après coup, nous n’aurions pas dû aller voir ce village. De toute façon, en voyageant dans le Laos, nous avons eu la chance d’en voir plusieurs comme ceux-là. Alors pourquoi aller payer pour les voir ? Ça fait un peu trop attraction… Par contre, la balade en elle-même à travers les rizières et les montagnes vaut vraiment le coup !



– Entrée vers les villages et la balade : 10000 kips par personne (le poste pour payer se trouve après 1km de marche).
– Grotte Tham Kang : après avoir vu les grottes de Thakhek, elle ne vaut pas trop le coup
– Huay Xen (ou Huay Sean) : il est situé à 6,4km environ de Muang Ngoi, c’est à dire 2h de marche en y allant tranquillement.
– Vous pouvez dormir dans chaque village pour 10000 kips par personne dans un homestay. C’est assez rudimentaire mais c’est typique.

Nous quittons Muang Ngoi à contre coeur. Nous serions bien restés plus longtemps dans ce petit coin tranquille mais nous avons promis à Camille, Amandine, Alex et Audrey qu’on allait se retrouver pour fêter le jour de l’an. Et vu que nous sommes le 31 Décembre, il est temps de mettre les voiles. Nous faisons donc le chemin inverse en direction de Luang Prabang avec un peu d’encombre au passage car évidemment, nous ne sommes pas les seuls à vouloir nous rendre dans cette ville pour fêter le jour de l’an ! Let’s go party !

 

 


INFORMATIONS PRATIQUES :

Se rendre à Nong Khiaw depuis depuis Luang Prabang :
Tous les tours operator vous demandent 70000 kips par personne mais en vrai si vous allez à pied par vous-même à la station de bus du Nord de Luang Prabang, cela ne vous coûtera que 37000 kips par personne.
Normalement il y a un mini-bus à 9h, 11h et 12h30.
Attention il vaut mieux y être 30 minutes plus tôt car il part quand il est plein (pour nous il est parti à 8h45 au lieu de 9h annoncé).
Durée : 3h30

Se rendre à Luang Prabang depuis Nong Khiaw :
Horaire des bus de Nong Khiaw vers Luang Prabang (Gare du Nord) : 9h, 11h,12h30.
Prix : 37000 kips par personne.
Horaire des bus de Nong Khiaw vers Luang Prabang (Gare du Sud) : 13h30.
Prix : 55000 kips par personne.
Souvent, ils vont vous obliger à prendre le bus à 55000, même s’il part avant (nous n’avons pas eu le choix en tout cas)

Bateau de Nuong Khiaw vers Muang Ngoi :
L’embarcadère se trouve à 1,5km de la station de bus de Nong Khiaw
Prix : 25000 kips par personne l’aller. Idem pour le retour.
Durée : 1h environ.
– De Nong Khiaw vers Muang Ngoi, il n’y a que 2 bateaux par jour : 11h du matin et 14h de l’aprem. Après tant pis, vous restez sur place !
– de Muang Ngoi vers Nong Khiaw : un seul et unique bateau à 9h30.
Prenez vos billets un peu à l’avance.


Ça risque de vous plaire aussi !

11 Commentaires

  • Répondre carcreff 18 janvier 2016 à 10 h 18 min

    J’aime beaucoup les petits chalets en bois quand verrons nous notre petite Marylou avec vous ?
    Vous êtes en short nous nous avons 0 ce matin au thermométre Marylou tu as bien choisi ton moment
    Gros bisous à vous trois
    Mamie et Papy qui pensent fort à vous tous les jours

    • Répondre Les Bloup Trotters 2 février 2016 à 9 h 59 min

      Les petits chalets étaient très agréables et le village de Muang Ngoi aussi. Nous avons beaucoup apprécié cette petite pause au milieu de rien :)

  • Répondre Martin 21 janvier 2016 à 21 h 07 min

    Ca donne envie de visiter, on voyage rien quand vous lisant ca fait du bien !

  • Répondre Sylvie 24 janvier 2016 à 17 h 08 min

    Coucou les p’tits loups !
    Toujours aussi passionnant votre trip !
    Merci
    Bizzzzzzz

    Sylvie

    • Répondre Les Bloup Trotters 2 février 2016 à 9 h 57 min

      Merci beaucoup ma petite tata pour ce gentil message :) ça nous fait plaisir de te lire !

  • Répondre Gladys 2 octobre 2017 à 11 h 44 min

    Bonjour !
    Votre article est génial, je pense suivre votre itinéraire à la lettre, il me convient totalement !
    Merci et bonne continuation :).
    Gladys

    • Répondre Les Bloup Trotters 13 novembre 2017 à 18 h 02 min

      Bonjour Gladys,

      Désolé de la réponse tardive, nous rentrons tout juste du Népal !
      Merci beaucoup pour ton joli commentaire :)

      Donne nous des nouvelles de ton périple à Muang Ngoi !!

      A bientôt

      Greg

  • Répondre guillaume 15 décembre 2017 à 18 h 53 min

    Bonjour,
    Nous l’avons fait en octobre 2016, c’est juste magnifique, les paysages sont a coupés le souffle !!!!!!

  • Répondre gerard elie 18 février 2018 à 18 h 10 min

    bonjour,
    les agences de luang prabang demandent 75.000 kip pour aller en minivan a nong khiaw
    c du pipo ?
    ou juste pour aller en minivan jusqu’à la gare des bus et aprés nous caser dans un bus ?
    merci

  • Laisser une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Partager cet article avec un ami