Billets d'humeurs Vietnam

Habitude : j’ai quelque chose à te dire…

20 novembre 2015

Petite je ne te connaissais que très peu
Trop occupée à m’adonner à toutes sortes de jeux
C’est simple : chaque jour était différent,
Et tu ne pouvais t’incruster facilement

Puis j’ai grandi et j’ai appris à te connaître.
Et petit à petit tu t’es installée en maître
Un brin espiègle, une fois les présentations faites,
Une chose est sûre on a plus que toi en tête

Il paraît que tu fricotes avec le temps.
Que tes victimes sont à la fois la vie et les amants.
“Train train”, “routine”, c’est que vrai tu as parfois d’autres acronymes
Mais peu importe si c’est pour chanter toujours le même hymne

Dans tous les cas, ne t’inquiète pas tu ne m’auras pas 2 fois.
Je mène un combat et sache-le : pas de ça chez moi.
Je souhaite prendre le temps de surprendre le temps
De montrer aux autres que la vie est faite de retournements

Mais soudain, alors que fuir ton amitié avait un prix,
Maintenant que le backpack et le voyage dirige ma vie
Je repense à ces moments que tu me répétais tous les jours
Une tasse de thé, mon bouquin préféré et un baiser d’amour

En tant que nomade, tu peux y faire une croix subitement
Car chaque jour est différent, comme un éternel recommencement
Alors, même si jamais je n’aurais cru penser ça de toi
Tu me manques et parfois dans la nuit je pense à toi…

Oui je l’avoue, troquer son oreiller pour une plage dorée
C’est mon idéal si et seulement si j’avais le temps de m’poser
Car les coups d’un soir ça va deux minutes
Mais ils ne sont rien lorsque t’es loin de ta hutte

Sois sûre d’une chose : pour rien au monde je ne changerais mon projet
Mais parfois, c’est clair qu’il m’arrive de rêver d’un sourire connu ou d’un QG

Écoute, Je ne sais que te dire mis à part que j’ai compris…
C’est promis, je ne te considèrerais plus jamais avec mépris
Certes, il m’en a fallu du temps,
Mais désormais, je te regarde plus sagement.

Chère habitude, de l’amour à la haine, il n’y a qu’un pas…
Alors même si on est devenu pote tu n’as pas tous les droits
Ce poème est fait pour toi mais à une condition
Que l’on flirte un peu mais avec modération

Ça risque de vous plaire aussi !

10 Commentaires

  • Répondre Marylou 20 novembre 2015 à 14 h 41 min

    Il est génial ce poème :)!!! je le partage partout.Je trouve que tu écris vraiment bien ma soeur et de mieux en mieux en plus.

    Je t’aime fort

    • Répondre Les Bloup Trotters 21 novembre 2015 à 11 h 57 min

      Ohhh merci ma soeur :) Ça me touche que tu me dises ça… merci merci :)

  • Répondre Tugdual 20 novembre 2015 à 17 h 53 min

    Excellent ce poème, très bien écrit et vraiment rempli de sens. Je partage ton idée, même si j’aime mes habitudes à petite dose, mais en général, plus ça bouge, plus ça me plait ;)

    • Répondre Les Bloup Trotters 21 novembre 2015 à 11 h 50 min

      Merci beaucoup “Tugdual” :) Je suis contente que certaines personnes puissent s’y retrouver ;)

  • Répondre TOP SECRET'R 20 novembre 2015 à 20 h 50 min

    Ma puce, je n’ai qu’un seul commentaire à faire sur ce merveilleux poème qui m’a donné, tu l’imagines, tant d’émotions : Je t’aime.

    • Répondre Les Bloup Trotters 21 novembre 2015 à 11 h 58 min

      Ma petite maman… je suis vraiment heureuse de savoir que mon poème ait pu te faire cet effet… j’attendais de savoir ce que tu allais en penser. Merci beaucoup pour tes mots. Je t’aime.

  • Répondre Benoit 22 novembre 2015 à 18 h 42 min

    He vous tous, oui vous tous là qui lisez les articles de ce blog he ben vous savez quoi : c’est ma fille qui a écrit ce poème !!!!
    Alors qui c’est qui est fier, qui c’est qui est très très fier de sa fille ? He ben c’est moi !
    C’est que du bonheur non ?
    En plus quand Greg se met à écrire c’est également que du bonheur, j’avais beaucoup aimé l’article sur le conducteur de bus en Chine par exemple.
    Bon ben c’est quand que vous écrivez un best seller ?
    Bisous les “Bloupécrivains”.

    • Répondre Les Bloup Trotters 24 novembre 2015 à 12 h 46 min

      Merci beaucoup mon petit papa. Je suis heureuse que mon poème t’ait plu :)

  • Répondre Lay 23 novembre 2015 à 23 h 32 min

    Oh quel beau poème. Il y a tout, on s’y retrouve du début à la fin. Du départ, du j’en ai marre, au voyage, au reste… Bref merci à toi pour ces jolis mots.

    • Répondre Les Bloup Trotters 24 novembre 2015 à 12 h 48 min

      Merci Lay pour ce gentil message ! Je suis heureuse de pouvoir toucher certaines personnes, c’est important pour moi ! Merci :)

    Laisser une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Partager cet article avec un ami