Singapour

Que faire à Singapour en 3 jours ?

12 février 2016

Singapour est une ville futuriste, quasi irréelle. Après avoir passé presqu’une semaine sur l’île de Koh Lanta en Thaïlande dans un lit douillet, croyez-nous, le retour à la ville avec l’expérience d’un lit capsule en prime (on vous donne les infos de notre auberge de jeunesse en fin d’article) a le mérite de vous récompenser avec un gros choc culturel. C’est parti pour 3 jours intenses de marche et de découverte dans cette ville dont nous ne connaissions que le nom avant d’y mettre les pieds. Singapour est en réalité une ville sur une île de 719,1 km2 mais le centre n’est pas si grand que ça et se fait relativement bien à pied et en bus. Après l’Asie du Sud-Est, vu les prix des transports nous avons vite compris qu’il était préférable d’emprunter le bus plutôt que le métro (surtout que ça vous permet de visiter un peu la ville sans payer les bus-touristiques car les bus sont à deux étages comme les bus anglais).

Pour nous c’est simple, tout est grandiose et gigantesque ! Ils ont un des plus grands aquariums du monde, le bar le plus haut du monde au 63ème étage d’une tour, une jungle sous serre, un safari nocturne, le plus grand…. STOP !!!! On a vraiment l’impression qu’il s’agit d’une « île test » pour montrer à quoi ressemblera le futur. Franchement, c’est assez impressionnant et parfois même effrayant.
Mais heureusement Singapour ce n’est pas que ça, c’est aussi des petits quartiers mignons comme les quartiers Arabe, Indiens et Chinois ou encore celui de Tanjong Pagar où nous avons pu retrouver des maisons au style anglais appelées « shop-houses ».

3 jours furent amplement suffisant pour visiter Singapour et voici quelques indications de ce que nous avons pu faire si ça peut vous orienter.

"La minute culture" :

Singapour une ville propre et disciplinée :
Il vaut mieux la savoir avant : Singapour est une ville propre, c’est à dire qu’il n’y a pas un papier qui traine par terre. Ici, mieux vaut ne pas jeter quoique ce soit par terre sous peine de se prendre une belle amende. Maintenant vous êtes prévenus ! De même, fumer et boire dans les lieux publics est interdit et souvent très mal vu tout comme se moucher en public. Vous imaginez bien le problème qui se posait avec la cigarette électronique de Greg et mon activité de mouchage quotidien. Heureusement il ne nous est rien arrivé, ouf ! Mais faites gaffe quand même !

 

Le quartier de Bugis et son marché folklo

bugis street singapour
Le premier jour comme nous étions crevés et que le dos de Greg lui faisait encore bien mal (suite à une chute dans l’escalier du bateau pour se rendre à Koh Lanta), nous sommes restés dans le quartier où nous logions, c’est à dire celui de Bugis.
Ce n’est pas le quartier Chinois à proprement parlé mais c’est tout de même là que nous sommes tombés sur le fameux « Bugis Village » qui ressemble étrangement à un passage couvert asiatique où vous trouvez de tout et n’importe quoi : fringues, gadgets, montres, bijoux et même bouis-bouis pour manger sur le pouce (Milk tea, fried ice-cream etc…). C’est pas mal pour faire des petits cadeaux et surtout ça nous rappelait l’ambiance de la Thaïlande, nous qui étions perdus dans cette immense ville.

Puisque Greg désirait trouver son modem 4G Huawei, nous sommes entrés dans le « Sim Lim Square », l’antre de l’informatique, de l’électronique et du multimédia. Ce fut chou blanc pour Greg car beaucoup plus cher qu’en France, mais pour d’autres produits ça peut valoir le coup d’y jeter un œil.
Enfin, pour les filles, il y a aussi le « Bugis + » qui est un grand mall où il existe tout plein de petites enseignes coréennes avec beaucoup de goûts. Difficile de ne pas craquer !

Pour l’anecdote, vu que c’était bientôt le Nouvel An Chinois, on a eu le droit à un petit concert en plein air d’une artiste chinoise :

 

 

Un arrêt dans le monde de Chinatown

chinatown singapour
Le lendemain, nous avons choisi de nous rendre au réel quartier « chinois » de Singapour afin de voir de nos propres yeux à quoi cela ressemblait. Nous qui revenions tout juste de l’Asie, nous étions un peu déroutés par cette « jolie reconstitution » de l’Asie avec des inscriptions en chinois, un marché sans la véritable ambiance qui va avec, et surtout des prix un peu différents… C’est « intéressant » à voir mais ça fait un peu « Disney village en mode chinois ». Le pire fut certainement le coup du Temple « Buddha Tooth Relic Temple« . C’est en fait un temple avec tout plein de petits bouddhas, reconstruit dans une sorte de pagode au plein Singapour et qui perd donc tout le charme de son architecture. Dommage ! Bon par contre, vous pouvez y remplir vos bouteilles d’eau gratuitement et c’est plutôt pas mal (surtout pour une potoman comme moi). Le point que l’on ne peut nier c’est qu’effectivement ici, nous sommes bien entourés de chinois et nous devons avouer que ça nous redonne le sourire. Ahhhh la nostalgie…



Buddha Tooth Relic Temple : 288 S Bridge Road.

 

temple indien singapoure
En marchant dans le quartier chinois, une musique rythmée nous a amené jusqu’au temple Hindou « Sri Mariamman Temple ». Allez savoir pourquoi ce temple Hindou se trouve dans le Chinatown ?Toujours est-il qu’il se tramait devant nous une cérémonie indienne et curieux que nous sommes, nous n’avons pas résisté à l’envie d’entrer dans ce temple. Vêtus des habits traditionnels pour être couverts comme il faut, nous étions contents d’entrevoir un petit aperçu de notre futur voyage en Inde, qui sait…? Si vous passez par-là, n’hésitez pas à entrer, c’est sympa à voir et par chance vous entendrez peut-être cette musique :



« Sri Mariamman Temple » : sur la rue South Bridge Road.

 

 

Découvrir les dessous de la ville de Singapour dans le musée Singapore City Gallery

musee singapour

Depuis le début de notre Tour du Monde, les musées n’étaient pas forcément notre endroit de prédilection, mais pour une fois nous avons dérogé à nos règles et nous en sommes bien contents ! Le Musée « Singapore City Gallery » est vraiment très bien fait et nous y avons appris beaucoup de choses depuis la création de cette île qu’est Singapour et ce jusqu’à nos jours. En réalité, après cette visite, on ne parle même plus de ville mais bien d’un projet à part entière : celui de créer des infrastructures toujours plus à la pointe de la technologie ou encore de multiplier les expériences urbanistes et sociales pour orienter le monde futur. Ils envisagent de devenir la première ville verticale du monde. C’est juste fou ! Les expositions sont très bien agencées avec des maquettes détaillées mais aussi des jeux interactifs (pour apprendre à gérer une ville etc…) auxquels nous nous sommes empressés de jouer comme des grands enfants !



Singapore City Gallery : n°45 Maxwell Road.
Entrée GRATUITE. Attention : fermé le dimanche.


"La minute culture" :

Singapour : l’île aux lumières
C’est grâce à une visite au musée « Singapore City Gallery » que nous avons appris que le but premier de cette ville était de devenir LA « ville lumière » (et ce depuis 1824 tout de même). Ne vous inquiétez pas ils ne vont pas détrôner Paris, c’est juste pour une question de sécurité. Du coup, il fait presque aussi « jour » de jour comme de nuit, avec la présence de ces gigantesques immeubles autour de la Marina Bay.
Aujourd’hui, ils ont même créé le « iLight Marina Bay » ; le festival des lumières avec la présentation de plus de 25 innovations (La 4ème édition aura lieue en mars 2016 prochain). Dommage qu’on n’y soit pas car ça doit être quelque chose !

 

 

Se sentir petit à la Marina Bay

building bay singapour

Clairement en étant à Singapour, on ne pouvait pas passer à côté de la fameuse « Marina Bay », là où se concentre tous les buildings et le mythique « Marina Sands ». Nous avons tout de même attendu un jour avant d’y mettre les pieds pour se laisser un peu de suspense. Honnêtement bien que ses immeubles ne soient pas les plus grands du monde, Singapour étant la première grande ville buildinguée que nous ayons croisée à ce jour, ce fut assez impressionnant et même majestueux de nous retrouver face à eux.
Comme nous avons fait deux fois le tour de Marina Bay (croyez-nous ça fait mal aux pattes à force…), nous pouvons dire que le meilleur endroit pour admirer l’ensemble, reste « l’Esplanade », juste devant l’opéra en forme de gros Durian (si si, regardez bien). En revanche, si vous voulez avoir une belle vue de face du Marina Sands et de cette sorte de TGV qui le surplombe, c’est sur le pont « Jubilee Bridge » qu’il faut poser son pied d’appareil photo. J’en ai profité pour traîner Greg jusquau « Merlion » et faire une photo à côté de cette figure emblématique de Singapour qui représente un animal mi-lion, mi-poisson. C’est tout de même étrange non ?



Le mieux pour découvrir Marina Bay est de s’arrêter à la station de bus « Esplanade » et de faire le tour par la gauche (lorsque vous avez le Marina Sands en face de vous) en direction du Jubilee Bridge afin de passer devant l’Opéra et l’Esplanade avant d’arriver au pied du Marina Sands.

 

 

Pénétrer le Garden by The Bay : une forêt au look futuriste

 

Juste derrière le Marina Sands se trouve une forêt pas comme les autres avec des arbres en fer et une jungle sous serre : Le Garden By the Bay. En sachant cela, interloqués, nous n’avons pas résisté à l’envie de nous y rendre. C’était à la fois curieux et dérangeant de se promener au milieu de cette forêt étrange, on se croirait dans un film de science fiction, un genre de « 5ème élément »… Et si bientôt notre quotidien ressemblait à ça ???



Gardens By the Bay : arrêt de bus : bayfront (ou bayfront MRT, ligne jaune pour le métro).
L’entrée dans le parc est gratuit mais il faut payer pour monter dans les arbres et dans les serres.

 

 

En prendre plein la vue au « Marina Son et Lumière »

Il n’y a pas à dire, Singapour la nuit, ça vaut le détour ! J’avais lu que chaque soir on pouvait contempler le « Marina Son et Lumière » à 20h et 21h30 et j’avais donc insisté pour qu’on s’y rende. Au-delà du spectacle en lui-même, la vue de nuit de Marina Bay est incroyable et les buildings sont même plus beaux de nuit.
Le spectacle sur l’eau a lieu juste devant la boutique Chanel du Marina Sands mais en se posant sur l’Esplanade, nous ne pouvons certes pas voir les jeux d’eaux mais par contre nous avons pu apprécier d’autant plus les jets de lumières se projeter sur le Marina Sands et changer progressivement sa couleur. Ohhh la belle rose !!! Selon nous, c’est le meilleur spot pour apprécier le spectacle. D’ailleurs, nous sommes restés là quelques temps en imaginant le quotidien d’un Singapourien…



Marina son et lumière : spectacle d’eau, son et lumière sur la Marina Bay, tous les jours à 20h et 21h30. Le meilleur spot : sur l’Esplanade.
N’hésitez pas à consulter le site de l’Esplanade car ils proposent beaucoup de concerts gratuits en plein air.

 

 

Boire un cocktail sur un Rooftop

altitude bar singapour

Après le spectacle de Marina Bay, notre dessein était de nous rendre sur un Rooftop pour la première fois de notre vie et apprécier la vue avec un petit cocktail en main. Projet sympa n’est-ce pas ? Comme la plupart des sites et blogs déconseillaient de se rendre sur le toit du Marina Sands, bien trop touristique et bondé, nous avons décidé de nous rendre dans le bar le plus haut du monde, le « Altitude », situé au 63ème étage de la tour « One Raffles Place ». On joue pas dans les bacs à sable nous ! Après avoir tourné entre les tours, nous avons finalement réussi à atteindre notre but, pour… R.I.E.N. Sur la porte, une affiche indiquait que le bar Altitude était fermé du 31 Janvier 2016 au 2 Février 2016 : pile les jours où nous étions à Singapour ! Noooonnnn !!! Déçus, nous n’avons pas dit notre dernier mot, nous recommencerons notre projet à New-York s’il le faut !
En tout cas, pour info, il parait que c’est la plus belle vue sur Marina Bay.



Bar « Altitude » : 63ème étage du building « One Raffles Place ».
Rue Battery Road.
Pour d’autres idées de Rooftop, le site Paris Singapore peut vous aider.

 

 

Tanjong Pagar et ses « Shop-Houses »

tanjong pagar singapour

Détrompez-vous, Singapour ce n’est pas que des buildings et des innovations. Contrairement à ce que nous pensions, Singapour a aussi son charme grâce à ses petits quartiers disposés un peu partout dans la ville notamment celui de Tanjong Pagar. Là, se trouve quelques rues avec des petites maisons au style anglais de toutes les couleurs avec des boutiques ou restaurant au rez-de-chaussée et des habitations à l’étage. Nous avons arpenté les quelques rues de Tanjong Pagar et Duxton Road, pour profiter de cette ambiance calme et agréable. Et non, Singapour, n’a rien décidément rien à voir avec les autres villes asiatiques qui bourdonnent.

À la fin de la rue Duxton Road, nous sommes tombés par hasard face aux fameux Pinnacles (des immeubles regroupés les uns à la suite des autres), nous ne nous y attendions pas du tout à les voir « géographiquement » ici mais finalement c’est un lieu plutôt stratégique pour les apercevoir. Pour les fêtards, la rue « Club Street » est plus orientée bar pour la nuit. Pour moi, ce fut un de mes coups de cœur à Singapour car j’adore ce genre de petit quartier.

 

 

Entrer dans un gigantesque mall à Orchar Road

mall singapour

Ce n’est pas l’endroit le plus intéressant de Singapour mais vu qu’il pleuvait quelques gouttes à ce moment là, ça nous a permis de nous abriter et de comprendre (pour ma part) à quoi ressemblait un véritable mall. C’est une ville-centre-commerciale quoi !!! Si vous voulez faire des emplettes dans des enseignes connues, la rue Orchar Road est faite pour vous avec sa succession de malls mais sinon passez votre chemin. Notre petit lot de consolation a été l’acquisition de 2 jolis ballons rouges d’hélium. Oui oui même Greg avait le sien (Vous pouvez voir ça dans les photos mosaïques à la fin de l’article).

 

 

Manger pas cher à Singapour !

maxwell court food singapour

Après l’Asie du Sud-Est, Singapour était pour nous archi chère ! Un Subway à 10$SG, ça va pas la tête, on mangeait au moins pour 4 repas avec ça ! En tant que bon Bloup Trotters, nous avons mené notre enquête pour manger pas cher tout en se régalant. Et figurez-vous qu’on a trouvé notre petit coin de paradis : les Food Court (ou Food center). Ce sont des grands halls où se trouvent juxtaposés des dizaines de petits bouis-bouis asiatiques (tenus par de vrais Chinois) pour manger entre 0,50$SG et 5$SG. Premièrement, nous avons pu respecter notre budget et deuxièmement ça nous a permis de déguster de nouveau nos plats chinois favoris dans l’ambiance qui va avec. À nous le porc sauce aigre douce, les nouilles sautées et le pho et pour les boissons Milk Tea, Banana Shake et même du jus de canne à sucre à foison… mmmmmh.



Food Court « Albert Center » dans le quartier Bugis.
Food Court « Maxwell Court » dans le quartier chinois.

 

 

La rue Haji Lane et ses boutiques de petits créateurs

haji lane singapour

Tout comme le quartier de Tanjong Pagar, le quartier arabe (et quartier Kampong Glam) contient une petite ruelle toute mignonne que l’on ne peut qu’apprécier. Il faut vraiment le savoir pour s’y rendre car on ne peut pas se douter qu’il existe une telle rue égarée dans Singapour. « Haji Lane » est une rue dans laquelle se trouve une succession de boutiques de jeunes créateurs qui gagnent vraiment à être connus pour certains. Heureusement que nous y avons fait un saut le dernier jour car j’ai vraiment apprécié ces petites boutiques. Sympas pour faire des cadeaux originaux.
C’est aussi dans ce quartier que vous pouvez apercevoir la jolie Mosquée de Singapour.



Rue HaJi Lane : N’hésitez pas à entrer dans chaque boutique mais je vous file mes préférées sont « Craft Assembly » au n°61, « Mondays Off » au n°76 et « Victoria Jomo Designer » au n°49. Quant à Greg, il a eu un petit faible pour les affiches originales de la boutique se situant juste à côté de « Victoria Jomo Designer ».

Voilà que nos 3 jours bien remplis se terminent à Singapour et il est temps de quitter l’Asie. Nous faisons une minute de silence face à cette dure réalité….

bloup trotters quittent asie tristes

Malgré les appréhensions que nous avions, Singapour nous a finalement bien plu car elle nous a surprise par de nombreux côtés. Pour une brève escale, elle mérite d’être visitée. Nous nous apprêtons désormais à passer 8h dans un avion pour atterrir à Sydney, attendre 6h sur place puis redécoller pour 3h de vol en direction de Christchurch. Ahhh… les joies du voyage. La Nouvelle Zélande nous attend, here we go !!!!

 

N’hésitez pas à cliquer sur les photos des mosaïques pour les agrandir :)

 

 

jacuzzi blouptrotters singapour

INFORMATIONS PRATIQUES :



Notre Guest House à Singapour :

« Central 65 » : 25$SG par personne dans un dortoir de 8 personnes avec des lits capsules (en gros ce sont des box en bois dans lequel on se faufile pour dormir). Juste le minimum syndical.
Petit déjeuner inclus et jacuzzi gratuit à l’étage (n’hésitez pas à demander à l’accueil pour le faire marcher. C’est ce que nous avons fait).
Il est surtout bien situé car en deux pas nous étions à Bugis et au Food Court « Albert Center ».
Rue : 134 Jalan Besar.

Ça risque de vous plaire aussi !

9 Commentaires

  • Répondre TOP SECRET'R 12 février 2016 à 9 h 45 min

    Effectivement, le décor est très différent de ce que vous avez pu voir jusqu’alors ! Simon nous avait déjà envoyé aussi beaucoup de photos de Singapour mais nous n’avions pas les commentaires associés ! Et j’avoue que cela nous fait voyager davantage dans cet univers futuriste. Merci encore pour ce partage !

    • Répondre Les Bloup Trotters 17 février 2016 à 4 h 12 min

      Singapour est une ville incroyable, il faut vraiment la voir pour y croire et surtout se rendre au musée que nous avons indiqué pour comprendre ce qu’ils veulent en faire ! Dingue ! Merci ma petite maman pour ton commentaire.

  • Répondre Amandine 28 février 2016 à 11 h 13 min

    Trop cool je pense que votre article sera notre petit routard pour notre passage a Singapour!! :-)
    Et la photo du barbu dans le jaccuzi nous pousse a choisir le même hôtel!! Enfin sauf s’il a laissé un peu de sa barbe dans l’eau!! :p
    Gros bisoux a vous deux éclatez vous bien vous nous manquez!!!

    • Répondre Les Bloup Trotters 19 mars 2016 à 18 h 47 min

      Alors ? Vous approchez bientôt de Singapour ? On est content si notre petit guide peut vous aider :) Le barbu a peut-être laissé quelques poils dans le jaccuzi qui sait.. Mais pour le savoir il faut s’y rendre :) On attend le verdict lorsque vous nous direz tout ça ! Des bisouuuus

  • Répondre La Phanette aux petits pois 11 février 2017 à 4 h 43 min

    Merci beaucoup pour toutes ces infos !

    • Répondre Les Bloup Trotters 21 février 2017 à 13 h 37 min

      merci beaucoup La Phanette aux petits pois pour ton petit commentaire fort sympathique :)

      J’espère que tu as trouvé ton bonheur sur notre site ?

      N’hésite pas à nous questionner si besoin :)

      Bonne journée à toi.

      Cha des Bloup Trotters.

  • Répondre Marine 16 mai 2017 à 5 h 52 min

    Chouette article ! Beaucoup de visiteurs à Singapour ratent une partie de la ville en se concentrant sur la partie moderne et du coup en ont une fausse image, alors c’est cool que vous ayez pu voir différentes facettes ! On a habité 3 ans à Singapour dans le quartier de Little India et c’était génial !

    • Répondre Les Bloup Trotters 17 juillet 2017 à 12 h 55 min

      Bonjour Marine,

      En effet, nous gardons un chouette souvenir de cette ville gigantesque et à la pointe de la technologie MAIS qui sait garder des petits quartiers charmants où l’on se laisse aller pour flâner entre boutiques, restaurants et petites ruelles.

      Vous y êtes restés 3 ans ? Vous avez du pouvoir voyager dans les pays alentours en parallèle non ?
      Et désormais où êtes-vous ?

      À bientôt,

      Cha des Bloup Trotters.

  • Répondre Naggar 10 mars 2019 à 11 h 08 min

    Merci.
    Nous y allons dans qq jours pour 4 nuits
    Très sympa votre reportage
    Nous avons noté ce qui nous intéresse
    C est très utile merci encore
    Guy et Irina

  • Laisser une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Partager cet article avec un ami