Laos

Faire une pause dans les hamacs des 4000 îles

29 décembre 2015
landscape don khone laos

Après l’excitante expérience du passage de la frontière entre le Cambodge et le Laos, nous pouvons enfin souffler et nous reposer sur les 4000 îles du Laos (appelées « Si Phan Don » en Laos) en compagnie de Camille, Amandine, Audrey et Alex ! En gros, c’est un regroupement de 4000 îles au milieu du Mékong dont seulement 3 sont accessibles par les touristes : Don Det la plus festive, Don Khon la plus calme et Don Khong la très très calme. Comme nous étions tous les 6 dans le même délire, nous avions pour ambition de nous rendre sur Don Khone et profiter du calme ambiant de l’île. Mais avant cela nous avons été obligés de dormir 1 nuit sur Don Det car nous sommes arrivés un poil tard avec cette histoire de frontière. Au moins on a pu avoir un bref aperçu de celle-ci aussi. Peu importe le choix de l’île, ici vous n’avez rien d’autre à faire que de vous prélasser dans un hamac à l’ombre de votre petit bungalow sur pilotis. Le seul comble pour ces îles c’est qu’il n’est pas conseillé de se baigner pour cause de sangsues… Tant pis ! Au programme : ce sera promenade en vélo, découverte à pied de l’île et partie de cartes avec une option rigolade !

Attention, il n’y a pas de distributeur (ATM) sur les 4000 îles, il faut donc retirer de l’argent à Naka Sang là où le bus vous a déposé !

 

L’île de Don Det et ses hamacs

 

Don Det est considérée comme la plus festive de toutes les 4000 îles. On s’attendait à entendre des boums boums de partout et que ce soit la « déprave attitude » à chaque coin de l’île mais pas du tout. Au contraire, c’est une île très calme où les gens semblent très peace avec pour la première fois depuis notre voyage en Asie : de la bonne musique (Jack Johnson nous réchauffe les oreilles) !!!

Avec le recul, on aurait certainement dû rester plus longtemps sur l’île de Don Det car ici au moins, une grosse partie des bungalows se trouvent face au Mékong avec des petits hamacs pour flemmarder toute la journée… Car, il ne faut pas se mentir, c’est ÇA le but des 4000 îles !
Faites juste attention au lieu que vous choisissez car comme il y a pas mal de bateaux qui passent, parfois ça peut être très bruyant. Par exemple, nous avons trouvé un bungalow rudimentaire à 50000 kips par nuit mais avec le bruit des moteurs inclus à 6h du matin !

Dès le lendemain, on quitte Don Det pour nous rendre à pied sur Don Khon. L’intérieur de l’île est très sec et il fait une grosse chaleur qui nous fait dégouliner ! Il y a 3km qui séparent les deux iles à pied pour rejoindre le pont de Don Khon… Ça use, ça use…

 

 

L’île de Don Khon pour se reposer

Traverser le pont (French Bridge) entre Don Det et Don Khon

 

Il existe un pont entre Don Det et Don Khon qui se poursuit en une route traversant Don Khon dans toute sa longueur. Pour la petite histoire, il a d’ailleurs été construit par des Français ! Jusque là, il est vrai que c’est bien pratique pour traverser entre les deux îles ! Le seul souci, c’est que la traversée coûte 35000 kips par personne ! QUOI ?

En arrivant à pied, heureusement, personne ne nous a quémandé cette somme. Mais une fois que nous tentons de passer à vélo ou scooter, le passage devient payant. Impossible de rejoindre Don Det gratuitement (à vélo) une fois que vous êtes sur Don Khon. Idem une fois descendu du pont : comme la plupart des Guest House se trouvent à gauche du pont sur Don Khon, si vous souhaitez faire le tour de l’île par la droite, vous devrez payer 35000 kips.

Ne vous inquiétez pas, en tant que Français on n’a pas dit notre dernier mot et on a réussi à faire notre tour de l’île… Lisez un peu la suite.

Le plus : Voir le coucher de soleil des 4000 îles
Vers 17h, postez-vous sur ce pont et attendez… bientôt le soleil va se coucher et vous innonder de couleur du rouge au rosé en passant par le orange… Bref, une belle image à ajouter à nos souvenirs !

 

Une petite balade à pied pour aller visiter les cascades

don khon 4000 iles

Une fois avoir posé nos sacs dans notre Guest House de Don Khon, nous avons décidé de bouger nos popotins et de partir voir les cascades Khone Phapeng, dont l’accès est 1/gratuit et 2/ il se fait par un pont suspendu.

Tout comme sur l’île de Don Det, ici, la campagne est assez sèche. Tout est jaune comme de la paille car ce sont des rizières qui ont déjà été récoltées. On longe la rivière entre quelques habitations en bois sur pilotis. Les enfants n’ont pas peur de nous et viennent même dans les bras d’Amandine pour lui faire un câlin. On croise aussi quelques Bufles qui faut trempette.

Une fois sur le pont suspendu, on se fait des petites frayeurs en remuant un peu le pont avant d’arriver au niveau des cascades. C’est assez impressionant de se retrouver les pieds au-dessus de tant d’eau !

Une fois sur place, il est vrai que ce ne sont pas les plus jolies cascades de l’univers car on les voit de trop loin, mais une chose est sûre, ça nous aura permis de voir un bout de l’île et la vie qui y règne alors on conseille tout de même de faire cette petite balade !

Avant de repartir, une question nous taraude : à quoi servent ces constructions en bois dans l’eau au milieu des cascades ? C’est un Francais vivant ici 5 mois par an (veinard va !)qui nous indique qu’il s’agit de nasses pour attraper les poissons. Il paraît que le poisson laos est un des meilleurs poissons du monde avec une chair jaune riche en Omega 3 et Omega 6. Donc, les amateurs de poissons, vous savez désormais quelle sera votre prochaine destination !

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

Se rendre aux cascades de Khone Phapeng : 
Tournez à droite après la « PaKha Guest House »,  Sur le chemin « Presayaxy mountry avenue ». Rien d’anormal si vous traversez une sorte de temple. Lorsque vous arrivez au bout, au niveau de l’eau, tournez à droite et marchez pendant 1km pour apercevoir le pont suspendu qui vous emmène à la cascade.


 

 

Voir le lever de soleil sur les rizières de Don Khon

Un matin, vers 5h30, je n’arrivais plus à dormir et c’est là que j’ai pu assister à un des plus beaux spectaclex de l’île de Don Khon : le lever de soleil sur les rizières intérieures de l’île. À cette heure-ci, le village se réveille à peine ponctué par les rayons du soleil qui pointent le bout de leurs nez. C’est une atmosphère étrange qui se joue devant vos yeux car vous avez l’étrange impression d’avoir arrêter le temps et d’être seul sur cette île… à contempler le lever du matin…
Le plus bel endroit pour voir ce lever de soleil n’est autre que le petit chemin pour vous rendre aux cascades Khone Phapeng : « Presayaxy mountry avenue ». 

 

 

Louer un vélo pour parcourir l’île de Don Khon

À la base, Nous voulions faire du canoë pour faire le tour des îles mais c’était bien trop cher alors on s’est réfugié sur un tour de Don Khon à vélo ! Et c’était vraiment sympa !

Nous étions partis pour faire le tour de l’île par la droite pour revenir vers notre Guest House mais on nous a fait barrage avec les fameux 35000 kips à payer. Qu’à cela ne tienne, on a fait demi-tour et on a traversé l’île par un petit chemin central qui tourne à droite lorsqu’on vient du pont du côté gauche (il faut tourner au niveau de la pancarte « karaoké »). Ici c’est gratuit et le trajet en vaut la chandelle !

 

Un chemin avec des embuscades :

 

Avec nos vélos approximatifs (le mien faisait le bruit d’un petit porcinet qui couine), nous traversons le centre de l’île désertique et tout sec jusqu’à arriver dans les sous-bois au niveau d’un pont en bois !

C’est là que commence la folle balade dans la végétation sur un mini chemin de la taille de notre vélo. Ça ne laisse pas beaucoup d’option pour ne pas tomber dans la verdure ! On traverse deux autres ponts, cette fois-ci un peu (beaucou plus) délabrés sur lesquels ils manquent quelques lattes… Il faut aussi penser à baiser la tête car on n’est pas à l’abri d’une branche d’arbre qui traverse le chemin un peu trop bas (n’est ce pas Greg ?). C’est vraiment une chouette balade à faire en vélo avec des petites embuscades qui nous ont tous fait bien rire !

INFORMATIONS PRATIQUES :

Location de vélo :
Vous pouvez louer des vélos un peu partout et pour info on a réussi à descendre les prix à 7500 kips par vélo (plus vous êtes nombreux mieux c’est pour négocier).


 

Le meilleur pancake à la banane de l’île de Don Khon :

Maintenant c’est l’heure de manger car on n’a pas petit déjeuner et le ventre de 6 personnes qui gargouillent ça fait du bruit.
Nous nous sommes donc arrêtés un peu avant l’embarcadère chez « Sammoua Restaurant« , un petit bouis bouis qui ne paye pas de mine. Et bien croyez-le où non mais ce sont les meilleurs pancakes à la banane et au chocolat (de l’ovaltine fondu : l’ovomaltine d’ici) que nous avons mangé depuis bien longtemps (peut-être même les meilleurs de toutes les 4000 îles !) ! Une tuerie ! Avec Audrey, nous aurions été prêtes à faire la route dans la nuit pour en avoir un autre ! Les quantités des plats sont assez grandes en plus ! Bref pour repartir en vélo c’était compliqué mais une chose est sûre : nous avons le sourire !!!

 

Pause photo à l’embarcadère :

 

Il paraît qu’on peut voir des dauphins d’eau douce mais il faut bien chercher ! Nous on n’a rien vu… En même temps ils n’ont pas tout à fait la même tête… Mais on en a profité pour faire des photos souvenirs en groupe ! La vue est magnifique sur le Mékong, ça vous fait un gigantesque panorama là juste devant vos yeux. Par contre, pas la peine de vous taper la montée du « point of view » car on ne voit rien, il y a des arbres devant… Et croyez-nous ça fou les nerfs une fois arrivé en haut !

 

 

Se baigner aux 4000 îles, oui ou non ?

baignade 4000 iles

Il est normalement déconseillé de se baigner dans le Mékong aux 4000 îles à cause de la couleur de l’eau et des sangsues qui y font leur vie. Mais après quelques km en vélo et le soleil qui tape dans le dos, nous sommes arrivés au niveau de l’entrée des cascades Li Phi (Li Phi Warerfalls) où se trouvent un petit ruisseau. Greg n’a pas hésité 2 secondes et a montré le chemin en piquant une tête au milieu de la rivière. Audrey, Camille et Alex l’ont suivi pour se rafraîchir et pour le moment aucune trace de sangsue recensée !
Donc si vous voulez vous baigner, on vous conseille cet endroit car l’eau y est relativement claire !
Par contre si vous voulez accéder aux cascades Li Phi, il faudra payer 35000 kips (ce sont les même que ceux demandés au niveau du pont de Don Khon, dans le cas où comme nous vous auriez feinté le premier ticket !). Nous n’étions pas prêts à mettre cette somme mais il parait que ce sont les plus grandes cascades de l’Asie du Sud-est. Donc c’est vous qui voyez !

 

 

Manger pas cher sur l’île de Don Khon

 

Bon… Nous sommes sur une île et qui dit ile, dit forcément produits plus chers car importés.
A Don Khon ils ne se sont pas enquiquinés car toutes les cartes des restaurants sont les mêmes !!! Ne vous inquiétez pas on les a toutes faites ! Une dernière chose : ici, on apprend à être patient car on est toujours servi au moins une heure après avoir commandé (même quand il s’agit d’une simple omelette…).

Du coup après avoir fait une brève étude de marché, on a trouvé notre QG en matière de nourriture : « Some Oh’s restaurant » :
C’est la même carte que partout MAIS les prix sont en général 5000 kips inférieurs aux autres et la nourriture est bonne. Par contre selon les plats, les quantités ne sont pas très grandes. En revanche, il faut absolument tester la banane cuite dans du lait de coco en dessert car il a fait l’unanimité… C’est délicieux !
Le plus : vous pouvez remplir votre bouteille d’eau pour 3000 kips au lieu d’en acheter une nouvelle à 5000 kips.

Le dernier jour, on a trouvé un petit resto situé à droite du pont, là où il y a peu de Guest House et peu de passage puisqu’il s’agit du dernier resto du coin. Il est aussi peu cher mais bien meilleur et surtout avec de belles quantités ! Son nom : « Chansamone« . Ça peut faire loin pour aller manger suivant où vous vous trouvez mais il est pas mal et la petite dame est très souriante. Idem, ne soyez pas pressés, ça va arriver…

 

Pourquoi nous n’avons pas aimé la « Pa Kha Guest House »

Sans réfléchir nous nous sommes dirigés vers la « Pa Kha Guest House » car les filles et Audrey en avait entendu du bien sur un blog et par des connaissances. Le lieu est vraiment sympa car on peut dormir sur des bungalows au bord de l’eau avec hamac en prime. Mais à notre arrivée, il semblerait que les prix aient changé : ce n’est plus 50000 mais 80000 le bungalow avec vue sur le Mékong. Tant pis, on prend les bungalows côté jardin et on s’y sent bien car ils sont très propres et on a une seule et même petite avancée en bois pour nous tout seul ! Pratique pour jouer à 6 au président ou au Kems (si si on y a rejoué).

Tout allait bien jusqu’à ce qu’on souhaite utiliser la wifi dans le restaurant sans vouloir forcément consommer puisqu’on louait 3 chambres et que c’est le seul endroit où on pouvait capter le wifi. Ça n’a pas plu au proprio et il a voulu nous virer de ses bungalows car nous l’avons froissé en levant un peu le ton par incompréhension. Bref, à cause d’un bref haussement de ton, par la suite même si on consommait, dès que nous voulions la wifi il l’a coupait sans rien dire… Belle mentalité !
Même si les bungalows sont vraiment mignons, on vous déconseille donc de venir chez lui !

 

 

La pause détente se termine et nous devons déjà repartir de ce petit bout de terre tranquille. Audrey et Alex sont déjà partis la veille en direction du plateau des Bolovens. Nous les suivons de près avec les filles qui ne veulent plus nous lâcher (décidément ! Ahaha). On s’est tous promis de se retrouver pour Noël afin de continuer nos jeux de cartes interminables et nos fous rires. Sur la barque de retour vers la terre ferme, on ne dit rien mais au fond tout le monde le pense : on serait bien rester plus longtemps que 4 jours sur les 4000 îles…

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

On vous indique comment arriver jusqu’aux 4000 îles depuis Kratie en passant par la frontière entre le Cambodge et le Laos. Voici notre article.

Traverser en bateau entre Naka Sang et Don Det :
Attention par contre, le bateau pour Don Det est payant depuis Naka Sang : 15000 kips par personne. Et après il vous faut marcher à pied jusqu’à Don Khon.

« Happy shop » : la boutique pour prendre vos tickets sur l’île de Don Khon pour Pakse
À gauche du pont sur Don Khon. C’est une boutique tenu par un mec un peu perché qui sourit tout le temps. D’où le nom « happy » (et non « happy » comme la drogue…).
Il vend ou échange des livres et vous proposera forcément d’acheter une de ses glaces aux fruits ou une part de gâteau à la banane.
Le plus : le bus pour Pakse est à 65000 kips par personne.
Vous pouvez remplir vos bouteilles pour 2000 kips au lieu d’en acheter une nouvelle à 5000 kips. Info sympathique !


Ça risque de vous plaire aussi !

2 Commentaires

  • Répondre Goupillon Olivier 1 janvier 2016 à 14 h 52 min

    Très cool cette balade sur le chemin à embuscades sur vos vélos approximatifs …. J’aurai adoré aussi !!!

    Très bonne et heureuse année à vous deux .

    • Répondre Les Bloup Trotters 2 février 2016 à 10 h 24 min

      C’était trop drôle cette épopée surtout avec les chemins sur des mini-ponts en bois dans la forêt :)

    Laisser une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Partager cet article avec un ami