Chine

Plonger dans la Rivière Li de Guilin

1 novembre 2015

Au cours des 2 dernières heures de train avant d’arriver à Guilin, petit à petit, le paysage change. Des rizières se forment aux côtés d’autres cultures où l’on aperçoit des petits chapeaux chinois parsemés un peu partout pour travailler la terre, tandis qu’en fond, les fameux pains de sucre présents sur les billets de 20 yuan se dessinent devant nos yeux. C’est certain, Guilin et Yangshuo vont encore nous étonner par de nouveaux paysages. C’est fou comme la Chine peut avoir autant d’étendues diversifiées…

À peine descendus du train, on a le sourire : il fait beau ET chaud, genre 30 degrés quoi ! Champagne on va pouvoir ressortir nos shorts ! Il en faut peu pour être heureux (dixit un très grand auteur du Livre de la Jungle).
On ne se croirait plus en Chine, avec ses palmiers sur les grandes routes ça pourrait ressembler à une ville du sud de la France.

Guilin n’est pas une très belle ville en soi et il n’y a pas forcément grand chose à y faire car tout comme Kunming avec Shilin, c’est surtout un lieu clef pour rejoindre la beauté des paysages de Yangshuo (ne vous inquiétez pas, on a tout de même des petites choses à vous raconter).

Cependant, elle a 2 particularités qui lui donnent un certain charme.
D’une part elle est encerclée par un paysage de pains de sucre. Rassurez-vous, vous n’êtes pas dans la ville de Hansel et Gretel, les pains de sucre (pour ceux qui ne le savent pas), sont en fait de hautes collines (des pitons de pierre calcaire recouvert de végétation subtropicale) disposées un peu partout comme des grands rochers aux abords de l’eau.

La rivière-Li qui traverse Guilin !

La rivière-Li qui traverse Guilin !

En tant qu’amoureux, on les a aperçu depuis le milieu du pont de la Rivière Li (sur la rue Jiefang côté Est). À 17h30 précise, ils étaient prêts à nous dévoiler toute leur beauté grâce l’éclairage du soleil qui se couchait lentement. Si vous voulez remporter un rendez-vous galant à coup sûr, voici le lieu parfait et l’heure idéale (je ne dis ça, je ne dis rien…).

D’autre part, c’est une ville éclatée par l’eau… Pour les présentations, il s’agit de la Rivière Li.

 

La Rivière Li de Guilin et notre première baignade

Nager dans la rivière Li

Les boites aux lettres pour poser ses affaires avant un petit plongeon dans la Rivière Li

La Rivière Li est une grande rivière (on pourrait même dire un fleuve) qui traverse Guilin à plusieurs endroits, un peu comme la Seine à Paris et qui forme  même des petits lacs par-ci par-là. Au delà des moustiques qui viennent parfois nous chatouiller, tous les endroits non loin de l’eau sont pour nous les plus sympas.
Nous avons ainsi fait une balade le long des berges de la Rivière Li, sous la fraîcheur des petits arbres en fin d’après-midi. Un peu protégés du bruit ambiant, on vous le conseille vivement. Nos seuls voisins de parcours étaient soient des pêcheurs tranquilles sur la berge, soient des nageurs au loin qui se prenaient pour des saumons chinois en remontant le courant.

En tant que français, le premier réflexe est de dire “ils sont fous ces chinois, c’est dégueulasse ! Comme si on allait nager dans la Seine ? Impensable !“. Mais à force de voir ces chinois avec leur bonnet de bain, leurs lunettes d’eau et leurs petites boîtes aux lettres attitrées pour déposer leurs affaires, ça a fait tilt dans la tête de Greg et nous voilà le lendemain avec nos petits maillots aux côtés des locaux en train de regarder l’eau “presque” limpide de la Rivière Li. On nous observe étrangement, ils ne doivent pas avoir l’habitude que des étrangers les rejoignent pour quelques brasses. Tel un prince, Greg se lance en premier en même pas 2 secondes de réflexions et il n’est pas aspiré par un serpent géant ou que sais- je encore. Je tâte un peu l’eau en regardant d’un œil peu assuré les algues aux alentours et avec le cris habituel d’une fille je me lance. C’est bon nous y sommes, on l’a fait : nager à contre courant dans la Rivière Li de Guilin !!! Après 1 mois et demi sans voir la mer, c’est fou comme ça peut faire du bien !

Au retour, je réussis enfin à capter le son des camions qui entretiennent les chaussées. Depuis le temps que je voulais vous les faire écouter, c’est par ici… Ça va sûrement vous rappeler quelque chose…

 

La colline en trompe d’éléphant : l’arnaque du siècle

La colline en trompe d'éléphant => SUPER

La colline en trompe d’éléphant ! Merci bien…

Sur papier, Guilin possède pas mal de parcs mais ils sont TOUS payants ! Et le pire du pire sont certainement les 3 collines de Guilin tellement connues qu’aujourd’hui elles sont désormais payantes : la Colline aux trois couleurs, la Colline de Fubo et pour finir, la préférée des bus touristiques chinois, la Colline en trompe d’éléphant (Elephant Trunk Hill).
Même s’il s’agit d’une colline naturelle en plein centre de la ville, soyez tranquille, impossible de la voir convenablement sans payer. D’abord vous avez des gigantesques arbres, puis une rangée de palmiers supplémentaire et enfin, des panneaux positionnés aux endroits où vous auriez pu apercevoir quelque chose. Pour couronner le tout, si vous ressentiez l’envie de passer les murets pour prendre une photo, il y a des barbelés pour vous en dissuader…
Dégoutés par toute cette mise en place, on ne paiera pas pour voir la colline en trompe d’éléphant qui est d’ailleurs bien moins belle que notre Etretat normand (gratuit en plus). On vous laisse voir par vous-même, après c’est comme vous voulez !

Infos pratiques : 
Prix : 75 yuan par personne (37,50 pour les étudiants). 

 

Les adresses sympas de Guilin

Comme nous n’avions pas beaucoup d’infos sur cette ville, nous nous sommes fait notre propre itinéraire et voici les points que nous pourrions vous recommander :

 

Se balader autour du “Fir lake” et ses deux pagodes

Les deux pagodes de Guilin

Les deux pagodes de Guilin sur le Fir Lake

Nous avons emprunté le petit chemin qui fait le tour du “Fir lake” par hasard et nous étions vraiment charmés par ce petit bout de nature en plein milieu du centre ville où l’on pouvait observer les 2 pagodes posées sur le lac en écoutant un air de guitariste chinois. Parfait pour une sensation de fraicheur avec l’eau d’un côté et la végétation de l’autre.

 

Prendre un café et lire un livre dans la rue de Bingjiang

Sur le tronçon de la rue Bingjiang qui longe la Rivière Li entre la colline en trompe d’éléphant et le pont de la rue Jiefang Est, se trouve tout un tas de coffeeshop et bookshop ou même les deux à la fois pour vous plonger dans un livre au calme, avec l’odeur d’un café qui vient vous titiller. Un poil cher tout de même !

 

Arpenter la rue très animée “Zhengyang Pedestrian” de nuit

 

Pile au centre se trouve cette rue piétonne entourées de boutiques de fringues et sur les côtés de petits bouis-bouis pour manger. Très animée la nuit, goutez à l’un de ces bubble tea parmi les multiples petits corners qui en proposent. Ça blinde le ventre et ça fait tout drôle dans la bouche !

On a remarqué qu’il y avait des enseignes de boutiques psychédéliques qui tournent sans cesse un peu comme de l’hypnose mais on ne sait pas pourquoi… (Des idées ?).
Pour info, à Guilin nous n’avons pas trouvé qu’il y avait grand chose à manger dans le centre, par contre vers notre auberge de jeunesse, tous les bouis-bouis faisaient des fried noodles ou fried rice plutôt pas mal pour 7 yuan le plat. Concurrence quasi imbattable et goût qui change des soupes avec les nouilles de riz (rice noodles) dont on a vite fait le tour !

 

Ressortir son côté artistique sous le pont du Gui Lake

Se poser à côté du “Gui Lake” et admirer le jeu de lumière du reflet de l’eau sur la voute du pont. Greg a immortalisé ce moment en noir et blanc. Plus loin, jetez un oeil au pont de la rue Sandue, qui ressemble étrangement au Golden Gate de San Francisco, vous ne trouvez pas ? Une copie peut-être ?

 

Faire une partie de jeu vidéo dans une salle d’arcade souterraine

Salle d'arcade à la chinoise !

Salle d’arcade à la chinoise ! Greg était super content !

Au carrefour de la rue Jiefang et la rue Zhongshang se trouve une vie souterraine. Afin de traverser les routes, au lieu de vous faire écraser par les innombrables scooter, vous pouvez emprunter un souterrain et entrer dans le monde “du bas” où l’on vend un peu de tout : des smartphones, des casquettes, des ceintures, des bijoux etc etc.. Et surtout : pénétrer dans une salle d’arcade avec des machines à sous, des jeux de zombies, des cabines de karaoké etc… Alors, on se fait une petite partie ?

 

S’aventurer dans les ruelles cachées de Guilin

Le chat et la souris

Le chat et la souris

Derrière la rue Jiangan de notre auberge de jeunesse mais aussi plus au centre de la ville, dans ce pâtés de maisons nommé “Solitary Beauty Peak“, à Côté de la Colline Fubo, fuyez la sécurité des grandes artères et pénétrez dans les ruelles du vrai Guilin. Parfois très sombres tellement les immeubles se touchent les uns les autres, parfois plus éclairés, vous apercevrez un monde nouveau. Nous y avons croisé une école, un vieil antiquaire devant un chantier plein de poussière, un soudeur clandestin qui travaillait la porte ouverte et plein d’autres choses encore… Greg a dégainé l’appareil photo pour immortaliser ces scènes de vie. Je vous laisse regarder ses clichés où l’art du noir et du blanc règne en maitre…

 

Cyan Box Hotel : une auberge de jeunesse où il fait bon vivre

Salon de l'auberge :)

Salon de l’auberge Cyan Box Hostel et Greg à la guitare !

Allez, on n’a pas peur de le dire, c’est certainement une de nos auberges de jeunesse préférées en Chine ! Voilà, on a lâché le morceau. Tout d’abord car nous n’avions jamais eu de si jolie chambre certes, pour un prix qui bat la concurrence et que le personnel parlait super bien anglais, mais aussi et surtout car le wifi marchait du tonnerre et que ça nous a permis de travailler comme on le souhaitait. Le tout au calme, avec peu de monde et dans une auberge très lumineuse (ce qui est extrêmement rare car la plupart des auberges sont plongées dans la pénombre, entre 2 buildings). Concrètement, on a fait notre petite vie là-dedans et on a même pu terminer la série “Mr Robot” que l’on vous recommande puissance 10 ! (Certes un peu Geek, mais même moi j’ai fini par adhérer et du coup on attend la suite avec impatience. Voici la Bande Annonce pour vous mettre en appétit).

C’est au Cyan Box Hotel que nous avons fait la connaissance de Anita et Félix, un couple d’Allemands qui voyageait depuis 2 ans (dont un an en Australie et 9 mois en Nouvelle-Zélande). Le pied ! Cette rencontre ne nous a pas été que sympathique mais aussi décisive car c’est ce soir là que nous avons décidé de nous bouger les fesses pour tenter bientôt le Couchsurfing. Ils nous ont convaincu, nous allons bientôt nous y mettre et vous serez bien entendu mis au courant de cette future expérience !

Pour l’heure, on vous laisse, on doit filer vers Yangshuo ! Il parait que l’on va prendre plein de Pains de Sucre dans la vue (et des touristes aussi mais bon on fermera les yeux pour cette fois…).

Infos pratiques : 
– Auberge de Jeunesse “Cyan Box Hotel” :
Depuis la gare prendre le bus n°10 et sortir à la sortie “Jiangan Cross”. C’est la 7ème station qui se trouve juste devant l’auberge de jeunesse. 
Prix : 30 yuan un lit dans un dortoir de 6 personnes et 80 yuan une chambre double avec salle de bain privé. Parfois même à 9 yuan en dortoir si vous passez par Hostel World et qu’il y a une offre à ce moment là ! Ce fut le cas de Anita et Félix qui n’en revenaient toujours pas (et nous non plus d’ailleurs car nous avions le même dortoir pour 30 yuan par personne… grrrrr).
10 yuan pour faire une machine à laver. 

– Trajet de Kunming vers Guilin : 
Prendre le train à la gare centrale de Kunming. (Le bus K12/107 se rend à la Gare centrale depuis le centre à la place Jinbi Lu)
Prix du ticket : nous on a payé 270,50 yuan pour une place “hard sleeper” dans les lits du milieu. 
Durée du trajet : 18h. 

– Bus dans la ville de Guilin :
2 yuan par personne mais nous on a payé 1 yuan (comme de bons petits grujeurs). 

Ça risque de vous plaire aussi !

5 Commentaires

  • Répondre Benoit 1 novembre 2015 à 19 h 35 min

    Classe l’auberge de jeunesse !! C’était le grand luxe avec des meubles sympas… et le cadre au mur derrière Greg, je ne sais pas si c’est voulu ou non mais a droite on dirait Gainsbourg Non ?
    Bon ben bonne dégustation visuelle des Pains de sucre et bons vents comme dit le monsieur de Thalassa…….

    • Répondre Les Bloup Trotters 2 novembre 2015 à 11 h 15 min

      Ouiiiii je me suis dit exactement la même chose en voyant ce tableau. Il y a un vrai air non ?

    • Répondre Olivier Goupillon 3 novembre 2015 à 16 h 21 min

      C’est même + Gainsbarre que Gainsbourg …
      Etonnant de trouver un tel tableau dans une auberge de jeunesse en Chine .

  • Répondre Olivier Goupillon 3 novembre 2015 à 16 h 31 min

    Merci pour de m’avoir conseillé ” Mr. Robot ” , ça à l’air bien sympa …
    Je viens de trouver un site de streaming pour la saison 1 , je vais m’y mettre .

    Bisous .

  • Laisser une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Partager cet article avec un ami