Chili

Notre itinéraire du Chili

7 juin 2016
exemple itinéraire voyage chili

Notre itinéraire au Chili

Après un peu plus d’un mois et demi passé au Chili, le résultat est simple : GROS COUP DE CŒUR ! Comme vous avez pu le voir dans nos articles, les deux premières semaines nous étions en compagnie d’un couple d’amis et par conséquent nous avons loué une voiture pour faire un road trip de Santiago à Puerto Varas. Par la suite nous avons repris les bonnes vieilles habitudes : le Bus. Petit à petit l’oiseau à fait son nid, et nous avons fini (et continué) en STOP.  Pour le côté logement, nous avons dormi 90% du temps en tente. Voici notre itinéraire du Chili si ça peut vous aider :

 

 

Légende des transports empruntés au Chili:

: Représente un bateau
: Représente un bus public (un autocar)
: Représente une voiture
: Représente un trajet à pied
: Représente le fait de faire du stop

 

Santiago > > Valparaiso

Les premiers jours au Chili ont été citadins ! City-trip à Santiago et à Valparaiso, la ville du street art !

Voir notre article sur “Séance photo à Valparaiso

 

 


Valparaiso > > Reserve Laguna Torcas

Avant de s’engouffrer dans les Parcs Nationaux, nous voulions voir la mer du côté Pacifique, c’est pourquoi nous avons décidé de nous diriger vers le Parc National “Laguna Torcas”, proche du petit village de llico. Il n’est franchement pas indispensable d’y aller surtout avec ce qu’il vous attend après, sauf si vous voulez voir des plages de sable noir… 

Voir notre article sur “La côte chilienne et ses plages : Vamos à la Plaza !

 

 


Laguna Torcas > > Talca > >Reserve Nationale Altos de Lircay

Nous avons silloné la route des vins du Chili pour rejoindre la réserve Altos de Lircay. On ne vous le dit pas 2 fois, foncez ! Cette réserve reste vraiment un coup de cœur pour nous ! Un trek magnifique au bord de la cordillère des Andes et en plus avec peu de touristes. 

Voir notre article sur “Frôler la Cordillère des Andes dans la région des vins du Chili

 

 


Altos de Lircay > > Parque National Conguillío

Après notre super trek à Lircay, la CONAF nous avait conseillé de rejoindre le Parc National de Conguillío pour la suite de notre itinéraire du Chili. Encore une fois, les paysages chiliens nous en ont mis plein la vue entre ambiance lunaire à la Laguna Verde ou encore trek au milieu des araucanias. Le plus : on a même pu toucher de la neige éternelle. 

Voir notre article sur “Toucher la neige éternelle au Parc National de Conguillío” 

 

 


Conguillío > > Temuco > > Villarica > > Pucón > > Parc National Huerquehue

– Villarica est célèbre pour son volcan ! Nous n’avons pas gravi ce dernier pour cause de budget mais néanmoins nous avons bien profité de la ville et de ses alentours ! La plupart des voyageurs tombent sous le charme de Pucón mais pour notre part, nous avons trouvé Villarica beaucoup plus authentique et on vous le conseille.

– Cette région est connue comme étant la région des lacs. Nous avons d’ailleurs pêcher une truite dans le Parc National Huerquehue, aux allures de grand lac canadien. 

Voir notre article sur “La région des lacs entre Pucón et Villarica, pause barbecues et lacs à gogo

 

 


Villarica > > Frutillar  > >Puerto Octay  > > Réserve Nationale Vicente Pérez Rosales

– Pour rejoindre la reserve Vicente Perez Rosales nous avons décidé de faire quelques arrêts dans des petits villages afin de connaître un peu plus la région ! Nous avons donc passé quelques heures dans les villages au style allemand de Frutillar et de Puerto Octay au bord du gigantesque “Lago Llanquihué” à déguster un Kuchen.

– Nous avons ensuite campé au village de Ensenada pour attaquer la randonée du “Paso Desolación” de la Réserve Nationale Vicente Pérez Rosales”. 

Voir notre article sur ” Poursuivre le road-trip jusqu’à Puerto Varas : les portes de la Patagonie

 

 


Vicente Pérez Rosales > > Puerto Varas

Il était temps de dire au revoir à nos amis et de quitter notre voiture pour reprendre la route en bus. Avant cela nous nous sommes posés quelques jours à Puerto Varas, un village tranquille au look de station de ski en bord du lac Llanquihué, pour préparer la suite de notre itinéraire. 

Voir notre article sur “Puerto Varas : un village tranquille et touristique” 

 

 


Puerto Varas > > Puerto Montt > > Castro (Chiloé)

Pour descendre dans la Patagonie, on choisi de passer par l’île de Chiloé. Bref transit à Puerto Montt et nous voici sur cet havre de paix, rempli de jolies églises classées Mondial de L’Unesco. Nous sommes restés à Castro (la capitale) puis sommes descendus à la pointe de l’île : à Punta de Lapa (au bout de la ville de Quellón) qui est aussi la fin de la route Panaméricaine ! 

Voir notre article sur “Une brise d’air marin et de légendes sur l’île de Chiloé” 

 

 

 


Castro (Chiloé) > > Quellón (Chiloé) > > Puerto Chacabuco > > Coyhaique

– Opération Ferry : 30h de ferry depuis Quellón pour rejoindre Puerto Chacabuco. C’est vraiment une expérience fantastique au milieu des fiords, des baleines et des dauphins jouant dans les traînées d’eau…

– Inutile de rester à Puerto Chacabuco, on file vers Coyhaique. Certainement l’une des plus grandes villes du coin, nous y avons fait une randonnée quelque peu mystique dans la Réserve Nationale de Coyhaique avec des arbres blancs recouverts de mousses étranges puis un décors lunaire. Une ambiance qu’il faut à tout prix voir de ses propres yeux.

Voir nos articles sur “Le ferry entre Chiloé et Puerto Chacabuco : 30h de paysage féérique” et sur “Cohayque et sa Réserve Nationale mystique

 

 

 


Coyhaique > > Puerto Rio Tranquilo

– Hors de question de traverser la frontière sans se rendre à Puerto Río Tranquilo. Comme son nom l’indique, c’est un village très tranquille rempli de paysages féériques comme ces fameuses Cathédrales de marbre (Catedrales de marbol). Nous avons adoré l’ambiance de ce regroupement de maison où il fait bon de se laisser vivre.

– C’est ici aussi que nous avons décidé de marcher pour la première fois sur un glacier : le Glacier Exploradores (certainement un des moins chers de la Patagonie). Génial ! 

Voir notre article sur “Naviguer dans les Cathédrales de Marbre de Puerto Río Tranquilo

 

 

 


Rio Tranquilo > > Chile Chico > > Los Antiguos (ARGENTINE)

– En Patagonie, la terre est tellement mince qu’il nous faut souvent passer la frontière entre le Chili et l’Argentine. Et bien oui, ça fait parti de l’itinéraire du Chili en Patagonie. De Río Tranquilo, nous prenons donc un minibus qui nous emmène à Chile Chico (la ville frontalière avec l’Argentine). C’est l’une des routes les plus magnifiques que nous ayons pu voir dans notre voyage. Elle longe le lac du General Carrera. Sublime !

– Depuis Chile Chico, nous avons traversé la frontière la frontière Chili-Argentine à pied (ça se fait sans problème) jusqu’à Los Antiguos (la ville frontalière avec le Chili), la capitale de la cerise.

Voir notre article sur “Passer la frontière Chili Argentine de Chile Chico vers Los Antiguos

 

 

 


El Calafate (ARGENTINE) > > Puerto Natales

Après quelques jours passés en Argentine pour faire le Fitz Roy (à El Chaltén) et le Perito Moreno (dans la ville de “El Calafate”), nous repassons à nouveau au Chili pour nous rendre à Puerto Natales et faire le mythique trek du “Torres del Paine”. Cela nous a valu 6 jours de trek dans la montagne avec des paysages qui laissent sans voix.

Voir nos articles sur “Fitz Roy et Perito Moreno : deux géants de la nature“et sur “Le Trek du Torres del Paine : même pas peur

 

 


Puerto Natales > > Punta Arenas

– C’est parti, un nouveau mode de transport à germé dans nos têtes : en passe en mode auto-stop au Chili pour faire le bout de la Patagonie et rejoindre Ushuaia. Sachez que le stop se fait très bien au Chili et en Argentine. Nous avons fait d’une traite Puerto Natales vers Punta Arenas grâce à un camion. En même temps il n’y a pas grandes âmes qui vivent entre ces deux villes.

– Punta Arenas est une ville très calme avec un centre ville très propre. Nous avons passé quelques temps chez une adorable famille chilienne avant de reprendre notre opération stop.

– Nous avons d’abord traversé le ferry dans la cabine d’un camion puis, c’est à bord d’une camionnette que nous avons traversé de nouveau la frontière chili argentine en direction de Río Grande. Sachez que passer la frontière en stop se fait sans problème.

Voir notre article sur “Opération stop entre Puerto Natales et Ushuaia

Ça risque de vous plaire aussi !

2 Commentaires

  • Répondre Steph 17 août 2018 à 12 h 29 min

    Blog vraiment superbe, félicitations !
    Nous projetons de partir à deux pour trois semaines au Chili l’été 2019. 2 semaines au Chili et une semaine au camping sur l’île de Pâques. Quel itinéraire nus conseilleriez-vous au Chili pour profiter des paysages magnifiques qu’offrent ce pays ? ( notre intérêt sera la rando, le camping, la nature, … ). Merc d’avance et encore bravo pour ce que vous faites.

    • Répondre Les Bloup Trotters 24 août 2018 à 15 h 17 min

      Bonjour Steph,

      Merci beaucoup pour ton commentaire et d’avoir pris le temps de nous écrire un petit mot ! Ça nous touche vraiment.
      Alors le Chili c’est vraiment très grand et je vous conseille de cibler une zone pour vos 2 semaines … Pour la rando, le centre du pays (entre Santiago et Pucon grosso modo) est très chouette. Il y a beaucoup de parc nationaux magnifique. (http://www.blouptrotters.com/carnet-de-voyages/chili/voyage-chili-entre-santiago-et-pucon/). Après vous avez aussi le choix de la Patagonie … (Par contre en Juillet/Aout il y fait très très froid…) Hésitez pas si vous voulez des infos précises sur certains lieux !

      A bientôt
      Cha & Greg

    Laisser une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Partager cet article avec un ami