Bolivie

Copacabana et la Isla del Sol pour se reposer

26 juin 2016
plage isla del sol bolivie

Notre challenge dans le trek El Choro, entre Altiplano et forêt tropicale étant terminé, il est temps de faire une petite halte de tranquillité à Copacabana et surtout sur la Isla del Sol (L’Île du Soleil) pour un repos bien mérité. Depuis La Paz, c’est donc en direction du Lac Titicaca que nous nous dirigeons (on vous file les infos pour savoir comment se rendre à Copacabana depuis La Paz). Ce lac d’une superficie de 8400 km2 partage le Pérou de la Bolivie. Il est si grand qu’il est difficile de s’imaginer qu’il s’agit d’un simple lac et on a vite fait de le confondre avec la mer. Copacabana est un petit village sur les berges du Lac Titicaca qui attire de nombreux touristes de par sa localisation et le calme qui y règne. En effet, il se situe à quelques minutes de la frontière entre le Pérou et la Bolivie et c’est donc un lieu clef pour faire une pause bucolique entre ces deux pays…

Quant à la Isla del Sol (l’île du Soleil), c’est une bien jolie île située sur le Lac Titicaca dont il est courant d’en faire le tour pour admirer les paysages de la Cordillère Royale en fond, ainsi que les ruines présentes sur celle-ci. Tout comme pour Copacabana, l’Isla del Sol (l’île du soleil) est très appréciée des touristes et il vaut mieux y rester plusieurs jours pour vivre réellement l’ambiance et le calme qui y règne. Étant quelque peu mal en point, nous sommes restés sur place 3 jours et nous avons pu voir cette parade de touristes qui a lieu chaque jour et remarquer ainsi quels sont les tips pour visiter au mieux cette magnifique île qu’est la Isla del Sol (L’île du Soleil).

INFORMATIONS PRATIQUES :


ARRIVER À COPACABANA DEPUIS LA PAZ
Pour se rendre à Copacabana, vous avez 3h de route entrecoupée par un passage sur un ferry pour traverser le lac Titicaca à Tiquina.

Bus pour se rendre à Copacabana :
Nous l’avons pris en face du Cimetière Général de La Paz, à côté de la Plaza Catari. Sur place, des bus et mini-van vous accostent pour vous emmener à Copacabana.
Prix : 20 bolivianos par personne.

Il faudra rajouter à cela 2 bolivianos par personne pour faire la traversée en bateau jusqu’à Tiquina (la première ville de l’autre côté du lac Titicaca). Les passagers passent sur un bateau et le van sur un autre. Vous le retrouvez en face. Ne soyez pas en retard car une fois arrivé sur la terre ferme, il part sans vous si vous n’êtes pas dans le coin (il reste alors que 40 km jusqu’à Copacabana).
Durée : 3h en tout.


 

 

 

Copacabana et sa gigantesque Cathédrale

eglise copacabana bolivie

Lorsque nous avons mis les pieds à Copacabana, on s’est clairement demandé ce qu’on foutait là. Ok, l’ambiance qui y règne est tranquille, paisible et tout le tintouin mais il est aussi clairement orienté vers le tourisme. Surtout lorsqu’on s’approche du petit port. Là, dans la rue principale qui mène au Lac Titicaca (la rue “6 de Agosto”), c’est bondé de restaurants à touristes sirotant des cocktails ou bronzant en hauteur pour admirer la vue… Les commerçants de cette partie du village ne sont pas forcément souriants et si vous voulez notre avis ce n’est pas ici que vous devriez acheter votre souvenir de Bolivie… Ce qui a fini de nous achever fut peut-être ces centaine de pédalos en forme de Canard ou Donald, amarrés sur les berges du lac… Non mais on est où là ?

Bref, vous l’aurez compris, nous avons été un peu choqués par cette volonté à se tourner vers le tourisme. Concrètement, ça ne sert d’ailleurs pas grand chose à passer plus d’une nuit sur place car on a vite fait le tour.



Dormir à Copacabana : “Hostal Wara” dans le bas de la rue “6 de Agosto”.
Prix : 70 bolivianos pour une chambre double avec salle de bain privée. Douche chaude, wifi qui fonctionne (grande première en Bolivie !), et surtout des gens adorables !
Il y a bien entendu moins cher mais comme j’étais patraque, il nous fallait “un peu” de confort et c’était au top.

 

 

Que faire à Copacabana ?

ville copacabana bolivie

De notre côté, nous y sommes restés 2 jours et voici ce qu’il y a, selon nous à voir d’intéressant :

– Quoiqu’il arrive, le mieux à faire à Copacabana est de rester dans la partie haute de la ville. C’est là que vous verrez la vraie vie locale et mangerez pour pas cher, loin des restaurants à touristes. On vous conseille d’ailleurs de vous rendre derrière le marché principal, dans le Comedor Popular pour y savourer un bon plat bolivien. Ou alors de zyeuter les restaurants des environs dans lesquels vous n’apercevez QUE des locaux. Là c’est bon signe, vous allez passer un moment en compagnie des vrais habitants de Copacabana.



Mercado et Comedor Popular : à l’angle de la rue Jauregui et la rue Pando.
Les menus des almuerzo sont souvent à 10 bolivianos, voire moins (soupe + plat + boisson).

Visiter la Cathédrale de Copacabana. Elle ne ressemble pas du tout aux autres cathédrales que nous avons pu rencontrer et franchement elle en jette pas mal. Tout en blanc, elle a des allures d’une grande mosquée avec son esplanade immense. C’est rare pour un si petit village… L’intérieur n’est pas extraordinaire mais on passe pas mal de temps à contempler son extérieur. (Voir photo ci-dessus).



Cathédrale : à côté de la “Plaza 2 de Febrero”.

Gravir le sommet Calvario : depuis le haut de ce sommet, on domine toute la ville et on a même un point de vue sur l’étendu du Lac Titicaca. Mais un sommet comme celui-ci, ça se mérite ! À presque 4000 mètres d’altitude, on ne grimpe pas le Calvario comme un lapin. Il y a d’ailleurs un point de vue à mi parcours pour les feignants qui n’ont pas la foie de monter jusqu’à la pointe. Nous avons longtemps hésité et on a finalement opté pour le faire et heureusement car la vue en vaut la peine. Greg se l’est même tapé 2 fois car on avait oublié notre appareil photo en bas… Il ne faisait pas le malin. Le mieux à faire, c’est de s’y rendre au coucher du soleil car la vue y est semble t-il splendide. Comme j’étais patraque nous y sommes allés mais que en journée…
Après avoir passé un peu de temps à Copacabana, nous avons choisi de prendre notre premier bateau de la Bolivie pour nous rendre sur la Isla del Sol (l’île du Soleil), dont tout le monde nous parle tant (voir infos pratiques en bas d’article pour savoir comment s’y rendre)…

mirador calvario copacabana bolivie

 

 

 

L’isla del Sol : une île aux allures de Crète

Ahhhh l’île du soleil. Rien que son nom nous fait rêver ! Il parait que c’est là d’où seraient né la fille et le fils du Soleil, les créateurs de Cuzco (pas mal non ?). Nous nous imaginons une jolie petite île mignonnette tranquille et paisible où nous pourrons nous reposer sereinement. Mais rapidement, Greg déchante complètement lorsqu’il voit le nombre de personnes présentes à bord de notre petit bateau et de celui qui nous suit… Et NON, il ne faut pas croire que la Isla del Sol (l’île du Soleil) est un paradis perdu et inconnu. Mais ne vous inquiétez pas, elle reste tout de même très charmante et bercée de tranquillité.

Ayant fait un arrêt dans le sud de l’île, dans le village de “Yumani” pour y déposer quelques touristes, on vous recommande au contraire de rester dormir dans le nord de l’île, dans le village de Challapampa qui est beaucoup plus authentique et paisible.

Dès notre arrivée sur l’île, on comprend que le tourisme fait loi. On vous oblige à payer immédiatement 10 bolivianos par personne, soi-disant pour la visite des ruines et des plages… Autrefois, il n’était obligatoire que si l’on souhaitait visiter les ruines mais ce n’est plus le cas (ne perdez pas ce ticket on risque de vous le demander à plusieurs reprises si vous faites le tour de l’île).

 

Greg avait repéré un lieu sympa pour dormir et nous nous dirigeons rapidement avant de se faire doubler par les autres touristes (“C’est la guerre mon général !“). Il est un petit peu plus cher que d’habitude mais c’est l’un des plus mignons que nous ayons eu depuis notre tour du monde alors on accepte avec joie (voir infos dans partie grisée). Surtout que nous ne sommes pas vraiment au top de notre forme ces derniers temps donc on préfère voter pour un minimum de confort. Si l’on avait été plus vaillants, nous aurions préféré camper sur l’une des plages de l’île pour se réveiller avec la vue du Lac Titicaca devant nous (attention par contre, le soir ça caille pas mal car on reste pas loin des 4000 mètres d’altitude, donc prévoyez une couverture).



Dormir à “Challapampa”, le village du Nord de la Isla del Sol : “Hostal Cultural”, dans une des rues qui mènent à la plage.
Nous avions une chambre privée gigantesque et très lumineuse (normalement pour une famille de 4 personnes) avec salle de bain privée très propre et eau chaude. Petite cuisine extérieure (très très basique) et terrasse commune pour voir la vie de l’île…
Prix : 80 bolivianos par nuit.

 

Afin de marquer cet instant de vie, je n’ai pas résisté à l’appel des crayons de couleurs et voici un dessin depuis le haut de notre terrasse de l’hostal.

 

bloup trotters voyage couple

Étant donné nos allures de malades, nous n’avons pas pu faire le tour de l’île du soleil comme il le faudrait mais nous sommes tout de même sortis dans les alentours du village de Challapampa afin d’entrevoir les paysages que pouvaient nous offrir cette petite île. Pour ma part, je suis tombée directement sous son charme. Au bout de la partie principale du village se trouve une petite plage, où les enfants s’amusent au bord de l’eau, tandis que les adultes se chargent de laver les draps dans le Lac Titicaca. Il fait bon de s’y asseoir pour regarder la vie du village s’animer devant nous.

Plus loin, au bout de cette plage, un petit chemin pavé monte dans la colline pour rejoindre une autre crique que l’on peut admirer d’en haut. Le chemin se sépare alors en deux : à gauche pour se rendre vers les ruines de Chinkana (et faire le tour de l’île) et à droite pour contempler la vue. C’est là que nous avons pu contempler pleinement cette crique aux allures de Crète : à la fois aride et verte en même temps…

On vous conseille vraiment de rester plusieurs jours sur cette île afin de voir des instants comme celui-ci qui font plus que du bien.

 

Pour ceux qui souhaitent se faire à manger, mieux vaut acheter la nourriture à Copacabana car les produits y sont moins chers. Et oui, la plupart du temps, puisqu’il faut tout importer, les prix sur les îles sont souvent plus élevés… Par contre, il y a des empanadas plutôt grandes à 5 bolivianos :) Miam Miam…

 

 

Conseils pour visiter au mieux la Isla del sol (l’île du soleil)

lac titicaca bolivie

Mais qu’est-ce qu’ils en savent, ils ne l’ont pas fait ?“. Je vous vois tout de suite arriver avec vos grands chevaux en lisant le titre de ce paragraphe. Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’une explication sur les choses à voir sur la Isla del Sol, car en effet nous n’avons rien fait. Mais au contraire, de quelques astuces pour ne pas se retrouver au milieu d’un troupeau de moutons à réaliser le même trajet que tous les touristes…

Étant donné que la plupart des guides touristiques conseillent de visiter l’île du Soleil en une journée, en arrivant au Nord de l’île (à “Challapampa”) et en repartant du sud (depuis le village de “Yumani”), dès 11h-12h : une ribambelle de touristes se suivent à la queuleuleu, dans l’unique but de parcourir le Sentier des Crêtes, en passant par les ruines de Chinkana… C’est du vécu, nous avions bien vu tous ces malheureux moutons se suivre sans broncher…

Non, non et non ! Après avoir vu ce petit manège s’opérer devant nos yeux, voici ce que nous vous conseillons si vous souhaitez faire le tour de l’île du soleil dans de bonnes conditions (c’est à dire entre vous et la nature) :

Option n°1 : ne pas faire comme tout le monde
Dès votre arrivée à Challapampa, trouvez une auberge pour vous reposer la nuit et dès le lendemain (pas trop tard le réveil tout de même…), partez faire le tour de l’île MAIS dans l’autre sens, en empruntant le Sentier du Litoral puis le Sentier des Crêtes. Ainsi, vous ne croiserez personne ou alors quelques moutons à la queuleuleu en sens inverse à un moment de la journée. L’avantage c’est que vous pourrez marcher léger en laissant vos affaires à votre auberge car vous y redormirez le soir même.



Pour cela, lorsque vous arrivez à Challapampa et que vous regardez le village en face de vous, prenez le chemin qui longe l’île à gauche sur les hauteurs.
Pour faire le tour de l’île complet, comptez environ 8h de marche.

 

Option n°2 : se la jouer malin
Tout comme dans le premier cas, il vous faut une auberge pour dormir au moins le premier soir de votre arrivée à “Challapampa”. Néanmoins, le lendemain, vous avez 2 options (selon le temps que vous avez sur l’île du Soleil) :
SOIT, vous avez peu de temps sur l’île et vous pouvez faire une mini-grasse mat’ et partir vers 9h-10h avec votre sac pour faire le Sentier des crêtes un poil avant l’arrivée des bateaux de touristes. Comme cette marche ne dure que 4h, vous avez le temps. Vous repartirez alors du sud de l’île, depuis “Yumani”. Les avantages : c’est que vous faites certes le même trajet que tout le monde MAIS sans personne et vous ne dormez qu’une nuit sur place.
SOIT, vous vous levez un peu plus tôt et faites le tour complet de l’île : le Sentier des Crêtes puis le Sentier du Litoral, mais sans votre sac sur le dos, puisque vous l’aurez laissé à l’auberge où vous dormirez le soir même. L’avantage : une bonne balade complète de l’île, sans touristes et avec la possibilité de rester 2 nuits sur place.

 

Dans tous les cas, pensez à prendre de l’argent car lorsque vous faites le tour de l’île, il y a quelques “péages” de l’ordre de 20 bolivianos par personne en tout normalement.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :


BATEAU POUR SE RENDRE SUR L’ÎLE DU SOLEIL DEPUIS COPACABANA :
Ils partent tous les jours à 8h30 et 13h30 (si vous arrivez vers 13h45, il se peut qu’ils soient encore là car on a réussi à l’avoir :)).
Selon si vous choisissez d’aller au sud ou au Nord de la Isla del sol, les pris sont différents :
Prix : 25 bolivianos par personne pour Challapampa, au Nord de l’île (durée : 2h) et 20 bolivianos pour Yumani, le sud de l’îsla del sol (durée : 1h30). Mais vous pouvez négocier des prix inférieurs !

BATEAU POUR SE RENDRE À COPACABANA DEPUIS L’ÎLE DU SOLEIL :
Attention, une fois sur l’île, étant donné qu’ils savent que vous êtes obligés de repartir (sinon vous êtes coincés ici…) ils demandent 30 bolivianos par personne. On a essayé de négocier mais impossible car ils sont tous de mèche. Le mieux selon nous est de négocier à Copacabana directement l’aller-retour sur l’île du soleil si c’est possible…
Les bateaux partent à 8h30, 10h30 et 13h30 de Challapampa et 8h30, 10h30, 15h30, 16h de Yumani.


lac titicaca ile du soleil

Notre pause bucolique convalescente se termine déjà… et avec ceci la Bolivie. Ça nous fait tout étrange car nous avons l’impression d’avoir fait un passage éclair dans ce beau pays… De retour à Copacabana, il nous faut attendre notre bus pour passer la frontière vers le Pérou et nous rendre directement à Cuzco (voir infos pratiques ci-après). Mais avant cela, on croise la route de Louisiane et Edouard (une amie partie en Amérique du Sud avec son copain il y a maintenant quelques mois) que nous venons de retrouver là par hasard au bord du Lac Titicaca ! Improbable la vie tout de même, le hasard fait bien les choses ! Il est l’heure de partir, un dernier au revoir à la Bolivie et ses milles couleurs et nous voici déjà au Pérou

INFORMATIONS PRATIQUES :


BUS POUR SE RENDRE À CUZCO (AU PÉROU) DEPUIS COPACABANA :
À Copacabana, on a demandé à plusieurs compagnies et toutes s’alignent sur le même prix. Nous, on a pris la compagnie “Titicaca”.
Prix : 100 bolivianos par personne. Durée : 11h de trajet. Comme les départs en soirée, se font à 18h du soir, cela signifie que l’on arrive vers 5h du mat à Cuzco. Mieux vaut avoir prévu un hôtel à l’avance car sinon vous allez galérer comme nous dehors à ne rien pouvoir faire (hôtel, café, resto et boutiques fermées à cette heure-là).

Étant donné que nous sommes dans un bus, le passage de frontière se passe comme sur des roulettes. Il se situe 15 minutes après Copabana. Il ne faut par contre pas avoir perdu votre papier d’entrée en Bolivie, afin de leur rendre comme il faut. Sinon ils peuvent faire leurs gros yeux pas contents !


 

Ça risque de vous plaire aussi !

15 Commentaires

  • Répondre Olivier Goupillon 9 juillet 2016 à 10 h 28 min

    Copacabana … Lac Titicaca … Des noms et des lieux qui résonnent comme un appel à l’aventure … Merci de nous faire partager la votre .

  • Répondre Aurora 25 mai 2017 à 14 h 18 min

    Vous êtes une précieuse mine d’informations, mille mercis

    • Répondre Les Bloup Trotters 17 juillet 2017 à 12 h 38 min

      Bonjour Aurora,

      Juste : merci pour ton message. Merci de prendre le temps de nous faire part de ce gentil ressenti :)

      Tu étais à Copacabana ? Où es-tu désormais ?

      À bientôt,

      Cha des Bloup Trotters.

  • Répondre Cecilia 12 septembre 2017 à 18 h 05 min

    On a hâte d’y être ! On nous a chaudement recommandé la partie Nord de l’île, par contre, celles-ci est “fermée” pour les touristes en ce moment… Nous sommes un peu perplexe du coup…

    • Répondre Les Bloup Trotters 13 novembre 2017 à 18 h 31 min

      Hello Cécilia,

      Désolé de la réponse tardive !
      Je ne sais pas si vous êtes déjà aller à L’isla del Sol ? Si c’est le cas, vous avez fait quoi du coup ? Vous avez pu rejoindre le Nord ?

      Le Nord est beaucoup plus calme effectivement et c’est un super endroit pour y séjourner quelques temps..

      A bientôt

      Greg

  • Répondre Julienne 24 septembre 2017 à 13 h 47 min

    Bonjour les Bloup Trotters
    Votre blog est génial. C’est une mine d information qui nous est précieuse dans la préparation de notre tour du monde
    Merci à vous de partager ces belles expériences et de donner plein de tuyaux

    Fannie

    • Répondre Les Bloup Trotters 13 novembre 2017 à 18 h 07 min

      Bonjour Fannie,

      Désolé de la réponse tardive, nous rentrons tout juste du Népal !
      Merci beaucoup pour ton commentaire, ça nous touche vraiment…

      J’espère que vos préparatifs se passent bien ?

      A bientôt

      Greg

  • Répondre Amelie 17 mars 2018 à 20 h 44 min

    J’aime beaucoup votre blog en regle generale, par
    contre je trouve votre discours sur les “moutons de touristes” un peu surfait, etant donné que vous faites egalement des lieux toueistiques et c’est bien normal. Qui a envie d’un voyage a ne visiter que des endroits moches? Donc forcement il y a des touristes….je n’ai jamais vu la tour eiffel privatisée, ou un bus pour la plage vide. Bref on est TOUS des touristes a partir du moment ou l’on sort de chez soi et ce n’est pas un gros mot!!
    Sinon vos photos et articles sont super et mon commentaire n’est en rien malveillant!!
    Amelie

    • Répondre Les Bloup Trotters 20 mai 2018 à 22 h 07 min

      Bonjour Amélie,

      Merci pour ton message et pour ton honnêteté ! C’est appréciable et tu as bien raison de dire ce que tu penses !
      Je comprends ton énervement face à mon écrit.. ce que je voulais dire en réalité c’est que je trouve ça dommage que l’on se sente obligé de suivre les “parcours tracés” alors qu’il y a des coins peu connus beaucoup plus beaux (bon après c’est aussi parce qu’ils sont peu connus qu’ils sons encore si beaux tu me diras.. donc bon je pourrais aussi me dire “tant mieux”) et surtout beaucoup plus authentiques.. mais je comprends aussi que certaines personnes préfèrent suivre des chemins sûrs et s’assurer de ce qu’ils vont voir etc etc..

      En tout cas ce n’est pas une critique point du tout mais c’est juste un phénomène que je trouve étrange..

      Je te souhaite une belle soirée.
      Cha des Bloup Trotters.

  • Répondre Lydie 15 juin 2018 à 15 h 14 min

    Bonjour, merci beaucoup pour cet article qui m’aide énormément dans l’organisation de mon voyage en Bolivie cet été! Je cherchais effectivement des informations pour optimiser au mieux notre séjour sur la Isla del Sol et vos propositions d’itinéraires sont super utiles! Pas forcément évident de choper de vrais astuces sur ce lieu, et vous le faîtes super bien.
    J’aurais aimé avoir votre avis sur notre séjour là bas si possible. Je prévois d’arriver à Copacabana depuis Puno en début de matinée, et je dois repartir pour la Paz 2 jours plus tard en début d’après-midi.
    J’aurais aimé ne pas trop m’attarder à Copacabana et dormir deux nuits sur la Isla del Sol, une au nord, et une au sud (pour profiter notamment du restaurant Las Velas), en ralliant le sud par le Sentier des Crêtes. Puis repartir de Yumani le matin du troisième jour pour réussir à choper le bus partant pour La Paz. Le hic: notre sac à dos… Je ne sais pas dans quel état je serai à cette altitude, et si possible j’aimerais qu’on se débarrasse de nos sacs le temps de la marche.
    Savez-vous s’il y a des consignes sûres à Copacabana? Ou préconisez-vous plutôt de faire deux nuits dans le même hôtel sur la Isla del Sol (et si oui sur quelle partie de l’île?) ?
    Merci beaucoup par avance!
    Lydie

    • Répondre Les Bloup Trotters 21 juin 2018 à 12 h 41 min

      Bonjour Lydie,

      Comme je te l’ai dit sur Instagram, je suis sincèrement désolée pour notre temps de réponse.
      Alors alors, voici ce que je pourrais te conseiller. Déjà, si j’ai bien compris, admettons tu arrives le matin du 22 juin à Copacabana (c’est un exemple bien sûr) et tu dois donc reprendre le bus l’aprem du 24 juin. On est d’accord sur ce point n’est-ce pas ?

      Selon moi dès que tu arrives à Copacabana, il faut que tu coures au bateau pour en choper un et partir à Challapampa (le nord de l’île) directement. La traversée dure 2h. Donc si tu pars à 10h, tu arriveras vers 12h. Dès lors tu pourras trouver un petit hotel sympathique et profiter de ce coin de l’île le reste de la journée.

      Le lendemain, il suffit de te lever tôt pour partir dans le sud de l’île à pied. Et encore pas trop tôt non plus car je pense que tu peux faire la marche pendant 3h. Sans parler de l’altitude, est-ce que cela te dérange vraiment de marcher avec ton sac pendant 3h ? Quel poids comptes-tu avoir sur le dos ?
      Pour la question de l’altitude certes c’est haut mais tout dépend d’où tu viens juste avant car la Bolivie est haute en altitude à de nombreux endroits donc tu te seras peut-être déjà acclimatée..
      Ainsi, si tu marches avec ton sac, tu arriveras en début d’aprem dans la partie sud et tu pourras profiter de ce coin là avant de prendre le bâteau le lendemain pour aller choper ton bus pour la Paz.

      Par contre, si tu ne souhaites PAS DU TOUT prendre ton sac, tu as plusieurs options :
      – le mieux serait de réserver à l’avance un hôtel dans la partie sud de l’île et de leur demander de venir chercher les sacs lorsque le bâteau passe (car normalement le bateau fait un stop dans la partie sud avant de repartir pour la partie nord). Certes il faut avoir confiance.. mais ça marche souvent comme ça dans le voyage. Il y a un risque mais je ne vois pas comment faire autrement.
      – ou alors de le laisser à Copacabana (en emportant le strict minimum avec vous et le plus précieux à vos yeux) en promettant de venir manger au retour ou autre et de proposer un petit quelque chose en plus. Mais il est vrai que souvent on propose de dormir une nuit dans l’hôtel par exemple.. mais ce serait dommage de ne pas dormir 2 nuits sur l’isla del sol..
      – dernière option : sympathiser avec des touristes qui restent 2 jours sur Copacabana et vous gardent vos sacs

      Voilà voilà pour tes questions.. j’espère que ça t’avances un petit peu. Après il faut savoir qu’en voyage ça se fait aussi beaucoup au feeling sur place. Tu sens ou pas les personnes pour laisser les sacs.
      Et aussi, n’oublie pas de demander avant si le bateau s’arrête bien dans la partie sud avant le nord etc.. car les indications que je te donne date d’il y a presque 2 ans donc ça a peut-être bougé aussi.

      N’hésite pas à revenir vers moi si tu as d’autres questions et en tout cas merci beaucoup pour ton commentaire sur notre blog.. C’est super gentil !

      Profite bien de ce merveilleux pays :)
      On ne sera pas loin car on pars un mois en Colombie de notre côté.
      Cha des Bloup Trotters.

  • Répondre Lydie 21 juin 2018 à 13 h 53 min

    Bonjour Cha,

    Mille mercis pour ta réponse!
    En fait j’ai des petits soucis de dos et je crains que marcher 4h avec mon sac m’handicape pour le reste du voyage… j’aurais un sac de 60L environ pour les 3 semaines de voyage que nous passons entre le Pérou et la Bolivie.
    J’aime bien ta première option en demandant au second hôtel de venir chercher nos sacs… mais effectivement comme tu dis à voir avec les principaux intéressés! Sinon je pense que l’on prendra deux nuits dans le même hôtel dans le sud et que l’on se fera une grosse journée de rando (aller et retour)
    Merci en tout cas et enjoy la Colombie!
    Lydie

    • Répondre Les Bloup Trotters 23 juin 2018 à 22 h 38 min

      Ah d’accord je comprends mieux… en effet ce serait mieux pour toi de ne pas marcher trop longtemps avec ton sac.

      Je pense donc que tout dépendra du feeling que tu auras eu avec le personnel de l’hôtel. Mais sinon l’autre option de se faire un aller-retour (ou même : de se faire un aller et un retour en bateau) pourrait être une bonne option ;)

      Tu nous diras ce que tu as choisis finalement ?
      Profite bien en tout cas !
      Très bon voyage à toi !
      Cha.

  • Répondre Lydie 25 juin 2018 à 10 h 50 min

    Je te dirai ce qu’on a choisi oui! Je n’avais pas pensé à l’aller à pieds et le retour en bateau ;) Ca me paraît être une bonne idée.
    Je te ferai un retour d’expérience fin aout! Bon voyage en Colombie.
    Lydie

  • Laisser une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Partager cet article avec un ami