Fais ton sac !

Quel sac pour un tour du monde ?

7 septembre 2015
choisir sac à dos tdm

Le choix du sac : votre compagnon pour un an

Dans quelque temps, votre sac deviendra votre maison. Vous n’aurez rien d’autre que ce petit bout de toile à transporter partout tel un escargot. Il faut donc prendre le temps de bien le choisir et de ne pas avoir peur d’y mettre le prix.

 

Les caractéristiques à prendre en compte

Le poids :

Attention attention, le poids est certainement LE point important à prendre en compte.
Il serait donc judicieux d’opter pour un sac léger me diriez-vous ? Malheureusement ce n’est pas si simple car qui dit léger, dit sans doute moins bien équipé au niveau du système dorsal et donc beaucoup moins confortable.

Le tout est donc de trouver un bon compromis entre un sac lourd et bien équipé ou un sac plus léger mais peu douillet au niveau du dos. C’est une affaire de choix. De notre côté nous avons préféré assurer le coup au niveau du confort du dos quitte à porter plus sur nos épaules. Le fait de se rendre sur place au Vieux Campeur par exemple pour essayer chacune des marques est vraiment un plus car c’est LÀ que l’on se rend vraiment compte du produit.

La taille :

La capacité du sac sera différente selon si c’est une femme ou un homme. Inévitablement cela rejoint la notion de poids car plus on a de place plus on en met… Ce cercle vicieux est inévitable et pourtant c’est la chose à éviter.

Pour moi, on a opté pour un 55+15L (mais un sac aux alentours de 50L c’est très bien) et pour Greg un 60+15L (autour de 60 c’est pas mal pour les hommes). Le but étant de ne pas le remplir en entier évidemment mais de pouvoir, dans un cas d’extrême urgence, (comme acheter un énième paréo de l’eau par exemple) y rajouter des choses comme bon nous semble.

Les rangements :

Un sac à dos c’est un peu comme une maison : s’il n’y a qu’une pièce on s’ennuie et c’est difficile de savoir comment organiser son espace. Et bien le sac à dos c’est pareil, s’il n’a qu’une poche ça va vite être le gros bordel dans votre sac. Il faut absolument regarder combien de poches possède votre futur sac à dos, s’il y en a des « secrètes » (nous en avons une en-dessous du sac qui est presque invisible si on ne le sait pas), mais aussi s’il y a moyen d’accrocher des chaussures un peu partout, une gourde dans la poche de côté, des livres sur le dessus et enfin des poches avec fermetures à l’intérieur même du sac.

Sans oublier également de zyeuter les différentes fermetures pour accéder au contenu de votre sac. Le mieux est d’opter pour une ouverture centrale et non une par le-dessus car cela permet d’accéder plus simplement à tout ce qui se trouve dans votre sac de haut en bas.

Enfin, pensez à regarder si c’est relativement simple de pouvoir sécuriser votre sac par le biais de petit cadenas par exemple.

La couleur :

Ce n’est pas la première chose à laquelle on pense car finalement on imagine pouvoir choisir la couleur que l’on veut. Eh on l’aura pour un an ce truc sur les épaules il faut tout de même l’apprécier non ? Et bien figurez-vous qu’il va falloir reposer tout de suite le sac orange ou violet que vous venez de voir. Alors oui ça va très bien avec le teint et vous pourrez le repérer de loin sur le tapis roulant des bagages MAIS par contre pour être voyant aux yeux de tous vous avez tout gagné. Déjà vous avez un sac assez imposant alors si en plus vous choisissez une couleur flashy, là vous êtes sûr de ne pas passer inaperçu même dans les coins où vous préféreriez.

Non le mieux à faire, c’est de choisir un sac plutôt sobre, dans les tons marron, noir ou bleu foncé par exemple. Au pire vous le customiserez ou ajouterez des écussons !

Le petit plus à savoir : évitez le vert kaki ou la couleur sable car c’est souvent assimilé à des sacs de l’armée et parfois vous ne serez pas les bienvenus avec ceux-ci.

 

Le choix de notre sac

sac à dos

Il existe plusieurs marques entre lesquelles nous avons longuement hésité, toutes de très bonnes qualités avec des prix qui sont plus ou moins similaires que vous trouverez dans le tableau suivant :

Marque Sac Capacité Poids Couleur Prix
Deuter Air Contact Pro Femme 55 + 15L 2,90kg Marron-Noir 219€
Deuter Air Contact Pro Homme 60 + 15L 3,20kg Argenté-Noir 229€
Millet Khumbu Femme 55 + 10L 2,10kg Bleu 210€
Haglofs Oxo Femme 60 2,40kg Noir 265€

Après avoir épluché plusieurs forums, regardé ce qui se faisait sur le marché, écouté les dires des voyageurs et douté un peu beaucoup passionnément, nous avons finalement opté pour un sac à dos de la marque Deuter.

Connu pour sa robustesse, il est certes un peu plus lourd qu’un autre sac mais au moins il a le mérite de pouvoir durer au moins un an sans problème ! Une amie à moi partie au Costa Rica m’a d’ailleurs dit que la plupart des voyageurs qu’elle avait pu rencontrer (et elle en a vu !) avait opté pour un Deuter et que pour rien au monde ils changeraient.

Et pour assurer le coup, nous nous sommes rendus au Vieux Campeur pour être certains que ce que nous avions convenu serait le bon choix. Il est important d’essayer les sacs avant de partir car la sensation est totalement différente et peut parfois vous faire changer d’avis.

D’ailleurs dans un premier temps, lorsqu’on porte le Deuter sur le dos, la partie qui se retrouve au niveau du bas de votre dos peut parfois paraître gênante car cela forme une sorte de rembourrage (justement pour votre bien) mais ne vous inquiétez pas car une fois testé en situation réelle, il s’avère que c’est exactement CE rembourrage que vous allez adorer par-dessus tout ! Rien à voir avec les autres sacs, on a l’impression d’être maintenu comme dans un manège tellement il épouse bien notre dos. Après les avoir testés à Bali, nous ne regrettons pas du tout nos choix.

Côté couleur, comme expliqué plus haut, même si les couleurs joyeuses nous faisaient de l’oeil, nous avons choisi des sacs dans les tons marron-noir et noir-argenté afin de passer presque inaperçu. Par contre, nous l’avons customisé avec un écusson Bloup Trotters.

Le plus : il possède une housse contre la pluie pour permettre de le protéger lors de vos déplacements si vous vous amusez à rester le plus longtemps en Inde dehors pendant la mousson par exemple. Cap ou pas cap ?

Et vous quel a été votre choix ? Quel est votre compagnon de route ?

Ça risque de vous plaire aussi !

4 Commentaires

  • Répondre Roro 7 septembre 2015 à 20 h 28 min

    Avez vous pensez au poche ziplock ? Ça permet de compresser ces vêtement ( effet de vide) et de les tenir à l’abri de l’humidité.

  • Répondre Jipe et Gisele 22 juillet 2017 à 15 h 51 min

    Et pourquoi pas une petite valise à roulettes ? Ne rigolez pas, cette alternative a été choisie avec succes par des tour du mondistes, dont Aurelie et nous. On economise notre dos, les vêtements ne sont pas froissés et on s’y retrouve !

    • Répondre Les Bloup Trotters 24 juillet 2017 à 21 h 59 min

      Et bien c’est une bonne idée en effet pour des types de voyages appropriés. Car il est vrai que lorsqu’on peut faire rouler le sac à dos sur des roulettes et bien c’est chouette mais quand vient le moment où il faut le prendre sur le dos, avec le poids des roulettes, c’est moins rigolo.

      Je pense que c’est donc une bonne alternative pour les personnes qui ne pensent pas devoir porter souvent leur sac, que ce soit :
      – pour des treks
      – dans des villes peu praticables en roulettes, avec de la terre, des escaliers (comme Cuzco ou La Paz…)
      – ou dans les transports

      Pour ma part je ne trouve pas cela très pratique mais peut être pourriez vous nous exposer des situations dans lesquelles les roulettes vous ont particulièrement aidées ?

      Merci en tout cas merci de partager d’autres points de vue car ça peut aider d’autres voyageurs ;) Et d’ailleurs, si vous avez des références de sacs à roulettes peu lourds, ça nous intéresse ?

      Bonne journée à vous.
      Cha des Bloup Trotters.

    Laisser une réponse

    Partager cet article avec un ami