Pérou

Nos coups de cœur au Pérou

9 août 2016
immanquables voyage pérou

Ce qui va nous manquer au Pérou

Tout comme pour la Bolivie, nous n’avons pas eu autant de temps que nous le souhaitions pour visiter le Pérou. Nous nous sommes donc cantonnés à deux zones spécifiques : Cuzco et son Machu Picchu puis la région de Huancavelica et ses petits villages perdus dans un Pérou authentique. Bon, on est d’accord, on ne va pas à Paris sans voir la Tour Eiffel, n’est ce pas ? Et bien au Pérou c’est pareil, difficile d’y mettre les pieds pour la première fois et faire abstraction du Machu Picchu. Nous aurinons préféré pousser plus vers le nord du pays mais nous avons opté pour le fameux Machu Picchu. Oui c’est impressionant, mais les touristes qui vont avec un peu moins.. Par contre, nous avons vraiment apprécié la villes pavée de Cuzco et surtout son marché coloré de « Wanchaq » (on a envie de tout acheter).

Cependant, ce qui nous a fait adorer le Pérou, reste notre périple entre Huancavelica et Huaytara. En stop de petit village en petit village, nous avons enfin rencontré la gentillesse péruvienne et le calme de leur vie locale et traditionnelle. Loin, très loin des touristes… Il faut aussi souligner que la gastronomie péruvienne a mis la barre bien haute sur l’échelle de nos papilles et en tant que Français, bien manger rend bien heureux ! Non ? Voici en quelques images, nos coups de coeur du Pérou :

 

volkswagen-cuzco-perou

Monter et redescendre toujours par un autre côté dans les rues de San Blas à Cuzco

Voir notre article sur « Les immanquables de Cuzco« .

 

 

wanchaq-cuzco-perou

Se perdre dans le « Mercado de Wanchaq » de Cuzco avec plein d’odeurs et de couleurs

Voir notre article sur « Se perdre dans les allées colorées du Mercado Wanchaq« .

 

 

fromage-perou

Manger du fromage Andino bien fait :)

 

 

machu-picchu-et-wyana-picchu

Prendre son petit déjeuner du haut de l’Inti Punku (la Porte du Soleil) pour voir le soleil révéler le Machu Picchu

Voir notre article sur « Gravir la cité du Machu Picchu« .

 

 

poterie village quinua perou

Regarder les poteries sur chaque toit de Quinua

Voir notre article sur « Quinua et son petit village de céramiques« .

 

 

village huancavelica perou

Se sentir tout simplement bien au milieu de la gentillesse des habitants de Huancavelica

Voir notre article sur « Huancavelica et ses habitants ultra gentils« .

 

 

bloup-trotters-vrac9-3

Aller se faire un Almuerzo avec sopa, plat principal et thé froid :) Ahhh la gastronomie péruvienne !

 

eglise santa barbara huancavelica

Partir à la recherche du village fantôme de Santa Barbara peuplé de lamas (à côté de Huancavelica)

Voir notre article sur « À la recherche du mystérieux village fantôme de Santa Barbara« .

 

 

Parcourir la « Ruta de Los Espejos » entre Huancavelica et Santa Ines

Voir notre article sur « Santa Inès et le Lac Choclococha« .

 

 

laguna choclococha perou

Déjeuner devant le lac de Choclococha à côté de Santa Ines

bloup-trotters-vrac9-15

Prendre la pause et porter un bébé alpaga à Pilpichaca

Voir notre article sur « Pilpichaca et notre rencontre avec un élevage d’alpagas« .

 

 

bloup-trotters-vrac9-20

Faire du stop au Pérou

 

 

lieu reve montagne perou

Se reposer au calme du village non touristique de Huaytara avec une petite vigogne pour compagnie

Voir notre article sur « Huaytara et son village paisible perché sur une colline« .

 

 

Dévorer un pot de Manjar Blanco

 

Assister à un concert de jazz dans un petit bar trouvé par hasard à Lima

 

 

bloup-trotters-vrac9-5

Et faire la rencontre de Olivier, Isabelle et Raphaël. Thierry, Ilona et Richard, Anne et Garvitz, Eudecia, Ruben et Fredy.

 

 

 

Ce qui ne nous manquera pas au Pérou

Au début de notre périple au Pérou, croyez-vous, nous ne nous sentions pas forcément à l’aise dans nos baskets et on avait qu’une hâte : quitter ce pays ! Si, si je vous assure. En même temps, après : une semaine de maladie + la vision d’un concentré de touristes au Machu Picchu + le « presque » vol de mon portable, je peux vous dire que ça laisse réfléchir… CEPENDANT, après notre parcours au milieu des petits villages de la région de Huancavelica, notre regard à totalement changé sur le Pérou… et nous en sommes tombés amoureux. Néanmoins, voici le listing des points qui ne nous manqueront pas Pérou :

Les petits voleurs de Péruviens : tandis que leurs voisins les Boliviens ne sont pas reconnus comme étant des petits voleurs, les Péruviens eux SI ! Faites attention lorsque vous vous baladez dans certains coins car ça va très vite. On a failli me voler mon portable mais comme j’ai fait les gros yeux on me l’a vite rendu. Mais sur le coup, je ne faisais pas la maligne.

Tomber malade : Au Pérou, comme en Bolivie, nous avons rencontré pas mal de voyageurs qui sont tombés malade à cause de la nourriture ou de l’eau (moi-même j’en ai fait les frais à cause d’une sale histoire de filtre pas propre…). N’ayez crainte, sachez juste que vous risquez de passer quelques temps aux toilettes…

Les pétards à 6h du mat pendant la fête du « Corpus Cristi » de Cuzco : oui, on a bien compris que c’était la fête, pas besoin de nous le rappeler tous les jours et surtout de façon si matinale ! Si vous y êtes à cette période, vous comprendrez de quoi on parle…

Les bus péruviens : et pourtant on en a fait des bus pendant notre Tour du Monde ! Et bien croyez-nous, les bus péruviens sont à la hauteur des bus laotiens ou vietnamiens : ils roulent toujours comme des dingues même dans les virages (et croyez-le, ce n’est pas ça qui manque). Attention ça secoue là-dedans !

L’inka cola : c’est un peu leur boisson nationale (avec la Chicha morada). De couleur jaune chimique, ça a le goût de chewing-gum en version liquide. Beurk ! On a goûté et on leur laisse volontiers…

Les touristes : ehh oui, le Pérou comme la Bolivie possèdent tellement de beaux paysages qu’ils attirent un grand nombre de touristes. Malheureusement, cela a tendance à rendre les habitants aigris et dans les zones trop touristiques (zone de Cuzco et Machu Picchu essentiellement) les traditions et les sourires d’autrefois se perdent chaque jour davantage…

Lima et son toit blanc hivernal : pendant tout l’hiver, Lima se recouvre d’un épais nuage gris-blanc du matin au soir. Sur le papier, ça ne donne pas trop envie mais alors en vrai, ça fou carrément le cafard. Nous avions l’ambition de sortir visiter la ville et ça nous a tellement donné le blues, qu’on a fait demi-tour à notre hostal. Un conseil : allez à Lima l’été !!!

 

Ça risque de vous plaire aussi !

4 Commentaires

  • Répondre Laure 21 août 2016 à 7 h 37 min

    Intéressant de voir que votre regard sur le Pérou a changé, il faut absolument que vous reveniez faire le nord car c’est vraiment différent du sud ! Sinon nous depuis deux mois on est toujours aussi fan, on rentre d’un périple de 10 jours en stop et définitivement le Pérou est incroyable :)

    • Répondre Les Bloup Trotters 24 août 2016 à 0 h 07 min

      Salut Laure,
      Comme tu dis, heureusement que nous avons vu une autre face du Pérou car notre idée sur ce pays a totalement changé grâce à notre expérience perdu au milieu de nulle part dans le Pérou authentique.. Le nord doit être merveilleux aussi. On en entend que du bien. C’est certain, on souhaite y retourner un jour :)
      Et vous alors le reste du Pérou vous plaît apparement ?

  • Répondre Caroline 9 janvier 2017 à 13 h 01 min

    BOnjour,
    Je suis tombée sur votre blog par hasard, nous partons avec mon copain début mars pour voyager 5 mois. Au programme Argentine/Chili/bolivie et Pérou.
    Je vois que beaucoup de personnes font du stop est-ce que vous recommandez vraiment ? J’avoue avoir un peu peur mais tout cela donne envie. Après Lima vous êtes rentrés? Merci encore pour ce merveilleux blog !

    • Répondre Les Bloup Trotters 23 janvier 2017 à 15 h 13 min

      Salut salut Caroline,

      Tout d’abord, désolés pour le temps de réponse, nous étions en plein emménagement mais maintenant nous sommes tout ouïe !

      Il fallait aussi que je te dise : bravo et foncez, vous avez bien raison de partir 5 mois en Amérique Latine !! :) Vous allez vous éclater !

      Pour répondre à ta question, je ne peux pas être catégorique et répondre que « non il n’y a aucun risque, tout est sûr à 100% pour le stop en Amérique Latine » car ce serait te mentir.
      MAIS, dans notre cas, il ne nous est jamais rien arrivé et au contraire ça a été source de très belles rencontres et de souvenirs uniques. Pour être franche, de mon côté j’avais un peu peur aussi mais on a croisé la route d’un couple qui ne faisait que du stop dans toutes les Amériques sans aucun souci et ça nous a donné envie d’essayer et FRANCHEMENT, si c’était à refaire on le referait.

      Alors, OUI il faut être vigilent tout de même, mais dans tous notre cas, les personnes qui se sont arrêtés sont des gens adorables. Et je ne peux que te recommander de faire du stop en Amérique Latine. Surtout que tu n’es pas seule mais avec ton copain donc je pense qu’il n’y a aucun souci.

      Un conseil : faites confiance à votre instinct, en général dans ces moments là on se trompe rarement.

      J’espère que cette réponse a pu t’aider ?

      N’hésite pas à m’envoyer d’autres questions si tu le souhaites je répondrais plus rapidement c’est promis.

      Charlotte des Bloup Trotters.

      Ps : après Lima, nous sommes allés au Brésil, puis au Canada et nous sommes rentrés en France depuis le 9 Août dernier.. mais nous avons envie de repartir :)

    Laisser une réponse

    Partager cet article avec un ami