Brésil Pérou

Le quotidien des Bloup Trotters en photos #9

7 août 2016

« 9 » comme… :
– un « n’oeuf de poule » ?
– un « neuph..orique voyage » ?
– les « 9 mois de création » ?

3 options possibles avec des scénarios différents. On vous laisse mijoter un peu… La réponse se trouve à la fin de cet article !

Cette fois-ci, le quotidien des Bloup Trotters 9, vous emmène au Pérou et au Brésil. À la suite des Bloup Trotters 8 en photo, nous vous avions laissé en suspens à la fin de notre périple en Bolivie à propos d’un petit souci de santé…

 

– Nos premiers pas au Pérou n’ont donc pas été les plus joyeux de notre voyage car je suis restée coincée dans les WC de notre chambre d’hôtel pendant une semaine… Après en avoir eu assez de ne rien pouvoir faire, nous avons décidé de nous rendre à la clinique de Cuzco. Verdict : j’avais une typhoïde et une amibe qui jouaient une symphonie dans mon bidou.
Malgré ça, Cuzco est une jolie ville pleine de charme mais aussi de touristes. Heureusement, avec notre flair de voyageurs, nous avons pu dénicher des coins moins touristiques aux côtés des vrais locaux. C’est là qu’on se sent bien.

 

– Quelques cachets en poche et la patate aux lèvres, nous avons enfin fini par monter le Machu Picchu ! Hélas pas de trek pour y aller car le temps nous était compté mais nous avons tout de même gravi les 1716 marchés de nuit, à 5h du matin, à la frontale.. La première impression est un peu mitigée car c’est comme si on le connaissait déjà. On a une sensation de déjà vu. Mais tout change lorsqu’on s’y balade et qu’on se prend soudain pour un de ces Rois Inca venu prendre un verre à l’auberge « Picchu ».

 

– Après nos escapades un peu trop touristiques au Pérou, on a un trop plein de foule et on préfère aller à la rencontre de villages péruviens méconnus. Ayacucho, Quinua, Huancavelica, Santa Inès, Pilpichaca, Huaytara… Nous avons vécu tout un tas d’expériences différentes au sein de ces villages : se ressentir comme des étrangers, voir le lieu de la dernière bataille de Bolivar, être accueillis comme des amis, découvrir un village fantôme, porter un bébé alpaga, prendre le temps de vivre…
Le tout en stop bien entendu pour aller de village en village. Au Pérou, loin des touristes, la gentillesse et le partage humain règne en maître.

 

Il est l’heure de prendre notre dernier vol inter-Amérique du sud. Pour cela, on se rend à Lima, la capitale du Pérou. Cette ville ne restera pas dans notre coeur mais peut-être dans notre foie… Eh oui, pour marquer notre dernière soirée, on retrouve nos amis Suisses Ilona et Richard autour d’une bonne bouteille de Pisco. Bilan : le lendemain on a loupé notre avion pour Sao Paulo… Heureusement qu’il existe encore des âmes charitables. La dame de l’avion nous trouve des petites places dans un autre vol rien que pour nous. On est super content !

 

– C’est parti pour une nouvelle découverte : à nous le Brésil ! On tente de comprendre le brésilien mais nous et le portugais ça fait beaucoup… La Mégalopole de Sao Paulo sera pour nous le moyen d’avancer un peu dans nos articles. C’est fou le retard que l’on peut prendre lorsqu’on voyage…

 

– Après ces moments studieux, c’est décidé, on se met en mode vacances ! Au programme : le village blanc de Paraty et ses ruelles pavées. Impossible de ne pas craquer, il possède tous les critères que l’on attend d’un village charmant. Et le pire, c’est que lorsque vient la nuit, des marchands se baladent avec des charrettes de dessert dans les rues pour vous titiller le palais et faire appel à la gourmandise qui est en vous.. Ils nous ont bien eu !

 

– La suite de notre découverte brésilienne se passe sur une île : Ilha Grande. Une île assez touristique mais heureusement nous ne sommes pas encore en saison… Nous avons atterri dans le jardin de Bélen et Wellington pour poser notre tente. Nous sommes entourés de sud-américains et on peut à nouveau parler espagnol alors nous sommes aux anges. Nos journées consistent en quoi ? Faire des treks au milieu de la forêt tropicale de l’île pour rejoindre des petites criques. S’endormir sur une plage déserte. Manger de l’açai et des Pao de queijo. Jouer avec des petits singes. Se baigner dans la mer transparente. Et surtout faire de belles rencontres et passer des soirées inoubliables… Nous devions y rester que quelques jours et finalement nous y sommes restés 12 jours… Notre petit paradis.

 

– La fin de notre voyage en Amérique Latine arrive à grand pas… Pour finir en beauté rien de tel que la mythique ville de Río de Janeiro. En réalité, à part la montée à pied au Corcovado (croyez-nous après une soirée arrosée c’est pas le trek le plus simple du monde…), nous n’avons pas trop visité Río. En revanche, nous avons passé 4 jours de fête. Forcément, nous avons été accueilli par 2 très bons potes de Greg : Vic et Seb et il fallait bien honorer nos retrouvailles !!! Certes les lendemains étaient parfois difficiles mais en contre partie il y avait beaucoup de rire et d’amitié. Bon an mal an on s’en sort plutôt pas mal ! Une chose est sûre, ça fait plaisir de revoir des têtes connues :)

 

 

Voilà que notre voyage en Amérique Latine s’achève… Nous sommes dans notre avion pour Paris et dès demain nous en prendrons un autre pour Montréal. « Hein ??? Mais qu’est-ce que c’est que ça ?« . Pour la petite histoire : le vol aller-retour Paris-Montréal coûtait moins cher que le vol juste aller Rio-Montréal. Donc OUI? Vous l’avez bien compris, on s’apprête à traverser 2 fois l’Atlantique en 2 jours…
Mais pour l’heure, on est surtout surclassé dans notre avion et on se retrouve en Business Class. Après plusieurs mois en tente et stop, on ne peut pas s’empêcher de toucher à tous les boutons… Le vrai couple de « Tuche » en vacances… Les sièges peuvent s’allonger totalement, nous sommes accueillis par des coupes de champagne et les repas sont dignes d’un Resto étoilé.. Non on vous promet, nous ne rêvons pas !

 

 

Il est temps pour nous de vous laisser en répondant à la question du début du texte :
un « n’oeuf de poule » ? Nous n’avons jamais autant mangé d’œuf de notre vie. Rapide, pratique, pas cher… C’est un peu l’aliment du voyageur
Un « neuph..orique voyage » ? Je pense que vous devez vous en douter mais ce Tour du Monde est pour nous plus qu’un euphorique voyage. C’est une leçon de vie, de belles rencontres, une profonde confiance, des découvertes par milliers.. Bref : la liste pourrait ne jamais m’arrêter…
les « 9 mois d’une création » ? Et bien non, il n’y a pas encore de petit Bloup Trotter qui a germé. Quelle idée voyons ? Vous m’auriez vu faire le Torres del Paine et le Machu Picchu avec un bout de chou dans le ventre ? Mais ça ne va pas non ? « 9 mois de création » car au Pérou, cela faisait tout simplement 9 mois que l’on créait notre vie à travers le monde… Où aviez-vous la tête ?

 

Allez on vous laisse, on a du champagne à boire.
Des bisouuuus à vous tous.

Les Bloup Trotters.

 

Ça risque de vous plaire aussi !

Pas de commentaires

Laisser une réponse

Partager cet article avec un ami